Country Gateway

De l’eau potable pour Toundou

Toundou dans la commune de Saponé, province du Bazèga, a bénéficié le mercredi 28 avril 2010 d’un don de forages et de moulins à grains de la part de l’ambassade du Japon. D’une valeur de 34 millions de F CFA, ce don de l’Etat nippon vient soulager les femmes de Toundou.

Dans le cadre de la coopération Japon-Burkina, le gouvernement nippon a fait un don de 34 millions de F CFA au groupement féminin Nabonswendé de Toundou pour la réalisation de forages et l’achat de moulins à grains. Jadis obligées de parcourir des kilomètres pour aller chercher l’eau ou moudre les grains, les femmes de Toundou ont été soulagées par les quatre forages et les quatre moulins à grains offerts par l’ambassade du Japon.

C’est pourquoi, elles sont sorties nombreuses pour remercier leur généreux bienfaiteur lors de la remise officielle. Pour la présidente du groupement féminin Nabonswendé, Zabré Zoungrana, ce cadeau, au-delà de sa contribution pour le développement socioéconomique des femmes de Toundou, les soulage des travaux pénibles. "Grâce à vous, nous sommes sorties de la misère et de la dépendance.

Les femmes de Toundou ont vu leurs conditions de vie améliorées", a indiqué Mme Zoungrana au diplomate japonais, Tsutomu Sugiura. M. Sugiura, qui a montré toute sa satisfaction face à la bonne exécution du projet, a indiqué que son pays a voulu à travers ce don soutenir les efforts de la population de Toundou pour l’amélioration de ses conditions de vie. "La création du groupement féminin Nabonswendé et les activités déjà réalisées démontrent la volonté de ses membres à s’épanouir et à contribuer au développement de leur village.

Je voudrais donc les féliciter et les encourager à prendre des initiatives contribuant à assurer leur bien-être", a soutenu l’ambassadeur Tsutomu Sugiura. Selon lui, l’accès à l’eau potable est la condition indispensable à la création de situations favorables au développement social et économique d’un pays.

Il a souhaité que l’acquisition de ces forages et moulins engendre un grain en temps pour les femmes leur permettant de se consacrer aux soins et à l’éducation de leurs enfants ainsi qu’à la pratique d’activités génératrices de revenus. "Notre vœu est que les forages et les moulins soient bien entretenus afin qu’ils puissent être utilisés le plus longtemps possible en vue d’atteindre l’objectif prévu", a suggéré le diplomate nippon.

A cet appel, le maire de la commune de Saponé, François Konseiga, après un bref aperçu sur l’historique de la coopération entre les femmes de Toundou et l’ambassade du Japon, a rassuré que l’entretien de ces labels demeure une préoccupation de son conseil municipal et des comités de gestion sont déjà mis en place. Le maire Konseiga a traduit toute la gratitude de la population de Toundou à l’endroit des donateurs et a souhaité que cette coopération soit pérennisée et élargie à d’autres localités de sa commune.

Il a en outre indiqué que le plan communal de développement de son conseil municipal prévoit la réalisation d’un certain nombre de forages par an pour les villages qui n’ont pas accès à l’eau potable. "Je voudrais saisir cette occasion pour adresser mes sincères remerciements à la population de Toundou et aux autorités locales de Saponé pour leur participation active à l’organisation de cette cérémonie qui renforce davantage nos relations d’amitié et de coopération", a conclu l’ambassadeur Tsutomu Sugiura très réjoui de la mobilisation de la population de Toundou.

Lassané Osée OUEDRAOGO



Les plus récents de cette thématique