Vie du réseau

Atelier stratégique 2010 du réseau Burkina-NTIC : Plus d’implications des femmes et de décentralisation des activités

Le vendredi 26 novembre 2010 s’est tenu l’atelier stratégique du réseau Burkina-NTIC dans les locaux de Yam Pukri. Cet atelier vise à faire une évaluation rétrospective et de s’accorder de nouveaux défis pour les années en cour et à venir. Il vise également à améliorer son action sur le terrain.

Les participants à l’atelier


La rencontre a connu la participation d’une vingtaine de personnes venues des différents groupes thématiques qui composent le réseau Burkina-NTIC, des adhérents et des responsables du réseau pays au sein de l’Institut International pour la Communication et le Développement (IICD).

Pour lancer le débat, le partenaire chargé du suivi-évaluation du réseau, Rouamba Mahamadi, a partagé les résultats de l’évaluation 2009-2010 du réseau. Cette évaluation est le résultat de l’analyse d’un questionnaire soumis aux membres directs du réseau par Internet.

L’évaluation a tout de même dévoilé quelques points essentiels à améliorer. Il s’agit de continuer la sensibilisation sur les TIC, de susciter plus de participation des femmes, d’accentuer le partage de connaissances, de toucher plus les zones rurales et aussi améliorer la stratégie de lobbying du réseau.

Ainsi, pour la période à cheval entre fin 2010 et début 2011, les participants proposent de renforcer l’action du réseau dans le domaine du plaidoyer, de toucher plus le monde rural en décentralisant ses activités en province et d’inciter les femmes à participer plus aux activités.

Les participants


Il ressort de cette évaluation que 43,5% ont connu le réseau par le biais du programme pays de IICD, 34,8% par l’intermédiaire d’un autre membre et 21,7 % par le site web et le bulletin du réseau. Concernant la participation des membres à la vie du réseau, 78% estiment être actifs. Une grande majorité des enquêtes jugent qu’ils ont acquis des compétences grâce aux partages de savoirs et d’expériences. Parmi, les services offerts par le réseau, les bulletins imprimés, le site web et les groupes de discussion sont respectivement les plus appréciés. La plupart des membres disent tirer une satisfaction globale de leur appartenance au réseau.

Dieudonné LANKOANDE_Bntic

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC