Vie du réseau

Bourgou. M Idrissa en route pour les Etats Unis

Mr BOURGOU Idrissa Martial (Idriss), Ingénieur en Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), employé à l’Association Yam Pukri au poste Développeur Web/Webmaster a décidé de retourner sur les bancs.
Idriss a obtenu une bourse d’étude américaine pour une durée de deux (02) ans « J’ai obtenu une bourse du gouvernement américain à travers le programme Fulbright et Yam Pukri a aidé à travers son accord pour la formation supplémentaire de son employé ».
Il est ainsi l’un des Nouveaux Etudiants de University of Illinois at Chicago aux USA inscrit pour un Master en Management Informations Systems.

En effet, Idriss travaille à Yam Pukri depuis Septembre 2007 et a appris à apprécier le climat de travail de l’Association « Bien que très épuisant, le climat de travail était intéressant car convivial et familial ».
C’est dans cet esprit de famille qu’une soirée d’au revoir et non d’adieu a été organisée ce lundi 16 Août 2010 par Yam Pukri afin de permettre à tout le personnel de partager une fois de plus la bonne humeur du confrère.

Que d’émotions dans les voix ; les mots et sur les visages et pour Idriss, son passage à Yam Pukri lui a été plus que bénéfique « J’ai eu une belle expérience à Yam Pukri qui m’a permis de m’ouvrir au monde et de bénéficier de formations qualitatives tant au niveau professionnel que personnel ».

C’est avec un pincement au cœur mais beaucoup de joie comme l’a si bien dit Mme ZIO, Responsable Administrative de Yam Pukri « On est triste mais très très content pour lui » qu’un cadeau utilitaire en souvenir du Burkina lui a été offert.

Et Mr OUEDRAOGO Sylvestre comme pour consoler les uns et les autres a ajouté « c’est comme ça, c’est le système de Yam, les gens viennent et partent, Ils montent en promotion et nous sommes très contents ; c’est un défis pour nous ». Yam Pukri est un incubateur de jeunes et les permet de faire un premiers pas dans le monde de l’emploi. Enfermer un jeune dans une organisation et il moura. Lui donner la possibilité de s’exprimer, de se former et il aura des ailes. Ces cinq dernières années, plus de 30 jeunes ont eu à faire des stages approfondis à Yam Pukri . Parmi les employés, certains sont actuellement aux USA, en France et bien sûr en Afrique dans des institutions et ONG nationales et internationales, ajoute Sylvestre Ouedraogo. Dans l’avenir, Yam Pukri compte renforcer le volet incubation et stage actif des jeunes.

Pour Ouedraogo Sylvestre, Idrissa est un bon exemple et a su laisser des empreintes positives à Yam Pukri. Il a initié plusieurs projets et certains sont toujours en cours.

Par ailleurs, Idriss a confié que son plus beau souvenir à Yam « c’est la mission qui m’a permis de découvrir Bamako et de m’impliquer dans des œuvres TIC pour le développement à travers la création d’un système de gestion de contenus adapté à l’action Paysanne ». Cependant s’il y en a de plus beau ce qu’il y en de mauvais. Alors il nous a aussi révélé que son pire souvenir « c’est le fait d’avoir veillé au bureau pour rendre un projet le lendemain ».
Au delà de tout ceci, des perspectives, il en a pour Yam Pukri « j’envisage revenir à Yam Pukri et mettre en œuvre les connaissances acquises à travers des projets TIC que je serai à mesure de concevoir et diriger ».

La continuité du travail de Idriss est assurée par une jeune développeuse web du nom de Asseta Sandwidi qui a commencé à travailler sous sa direction depuis un mois.

La soirée était belle, chacun / chacune a su dissimiler sa tristesse pour ne laisser paraître que de beaux sourires sur les visages afin de moins peiner Idriss. Et pour lui, nous serons toujours ensemble malgré la distance « Je sens que c’est une famille que je quitte ; Mais les TIC aidant, c’est seulement physiquement que vous allez me manquer ».

ILBOUDO Wendemi Pascaline
Yam Pukri

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC