Savoirs locaux

Des innovations notées dans le système de passation des marchés publics en 2010 au Burkina

APA - Oua­ga­dou­gou (Bur­ki­na Faso) Le gou­ver­ne­ment bur­ki­na­bé a pris de nou­velles dis­po­si­tions pour la trans­pa­rence et la ri­gueur dans le do­maine des mar­chés pu­blics et des dé­lé­ga­tions de ser­vices pu­blics, a ap­pris APA mer­cre­di de source of­fi­cielle.

Après un an de fonc­tion­ne­ment de l’Au­to­ri­té de ré­gu­la­tion des mar­chés pu­blics (ARMP), la né­ces­si­té de mieux s’adap­ter aux di­rec­tives com­mu­nau­taires de l’Union mo­né­taie ouest afri­caine (Uemoa)en vue d’as­su­rer un an­crage ins­ti­tu­tion­nel et l’in­dé­pen­dance de la struc­ture s’avère in­dis­pen­sable, selon le mi­nis­tère bur­ki­na­bé de l’eco­no­mie et des fi­nances.

Les mo­di­fi­ca­tions pro­po­sées visent à ren­for­cer le sta­tut et les dé­ci­sions prises par l’ARMP afin de lui per­mettre de jouer ‘’plei­ne­ment’’ son rôle dans la pas­sa­tion des mar­chés pu­blics.

Les in­no­va­tions ma­jeures confèrent à l’ARMP la per­son­na­li­té ju­ri­dique jouis­sant de l’au­to­no­mie fi­nan­cière ; rat­tachent la struc­ture au ca­bi­net du Pre­mier mi­nistre ; créent un Co­mi­té de rè­gle­ment des dif­fé­rends (CRD) dont les dé­ci­sions ont force exé­cu­toire en lieu et place de la Com­mis­sion de rè­gle­ment à l’amiable (CRAL).

L’exa­men des plans de pas­sa­tion des mar­chés de l’année 2009 a per­mis de faire des pro­po­si­tions d’amé­lio­ra­tion des plans de pas­sa­tion des mar­chés 2010.

Les in­no­va­tions portent es­sen­tiel­le­ment sur l’in­tro­duc­tion du Sys­tème d’in­for­ma­tion in­té­gré des mar­chés pu­blics (SIMP) pour le trai­te­ment et la trans­mis­sion de tout dos­sier, la consé­cra­tion de la pro­cé­dure d’appel à concur­rence ou­verte comme règle d’ac­qui­si­tion des biens et ser­vices et le res­pect des dé­lais de va­li­di­té des offres.

Cette nou­velle donne est consé­cu­tive à des études ef­fec­tuées en col­la­bo­ra­tion avec les par­te­naires tech­niques et fi­nan­ciers no­tam­ment la Banque Mon­diale et la Banque Afri­caine de Dé­ve­lop­pe­ment, qui ont dé­ce­lé de nom­breuses fai­blesses dans la ges­tion des mar­chés pu­blics au Bur­ki­na Faso.

Les in­suf­fi­sances dé­ce­lées ont trait aux prin­cipes de libres accès à la com­mande pu­blique, à l’éga­li­té de trai­te­ment des can­di­dats, à la trans­pa­rence des pro­cé­dures, d’éco­no­mie et d’ef­fi­ca­ci­té du pro­ces­sus d’ac­qui­si­tion.

Ces in­no­va­tions qui se­ront in­tro­duites à par­tir de jan­vier 2010, ont pour souci selon le mi­nistre de l’éco­no­mie et des fi­nances, Lu­cien Marie Noël Bem­bam­ba, de ren­for­cer l’ef­fi­ca­ci­té, la trans­pa­rence et la cé­lé­ri­té dans le sys­tème de pas­sa­tion des mar­chés pu­blics.

Il est prévu la dé­con­cen­tra­tion de la di­rec­tion gé­né­rale des mar­chés pu­blics au­près des mi­nis­tères et dans les treize ré­gions à tra­vers les cel­lules d’as­sis­tance et de suivi des mar­chés pu­blics, qui re­ce­vront une dé­lé­ga­tion de com­pé­tence pour émettre un avis dé­fi­ni­tif sur les pro­jets qui leur se­ront sou­mis.

Au ni­veau des pro­cé­dures de conclu­sion des contrats, le gou­ver­ne­ment a ré­af­fir­mé que l’appel d’offre ou­vert reste la règle nor­male des pres­ta­taires dans le do­maine des tra­vaux et des four­ni­tures.

TT/of/APA

2010-​01-​13 17:17:54
http://www.afriqueavenir.org/2010/01/13/des-innovations-notees-dans-le-systeme-de-passation-des-marches-publics-en-2010-au-burkina/

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)
Le vendredi 10 Avril dernier, le PNUD en collaboration avec le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes et celui de la Santé (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires