Savoirs locaux

Lancement des activités de recherche du Centre d’Appui à la Formation et au développement Durable en Afrique

Il s’est tenu les jeudi 14 et vendredi 15 mai 2009, l’atelier de lancement des activités de recherche du Centre d’Appui à la Formation et au développement Durable en Afrique (CAFOD), au centre d’accueil de Conférences et de Séminaires (CACS) de Ouagadougou. Cet atelier avait pour ambition de donner un aperçu général sur l’ensemble des programmes que le centre développe et met en œuvre.

Présidium de l’atelier

Cet atelier de lancement des activités de recherche qui a connu la présence de l’équipe de coordination, de l’UNICEF, des étudiants de l’université de Ouagadougou et bien d’autres partenaires du centre, fut en fait un cadre pour présenter le Centre d’Appui à la Formation et au développement Durable en Afrique (CAFOD).

Le Centre d’Appui à la Formation et au développement Durable en Afrique (CAFOD) a pour objectif de promouvoir le développement dans les domaines de l’éducation, la santé, l’environnement et la culture. Le centre est prévu pour étendre ses activités aux pays africains qui acceptent ses statuts en lui accordant une reconnaissance sur leur territoire. Plus spécifiquement, le CAFOD développe la recherche sur les stratégies de financement des actions dans ses domaines d’intervention, en vue d’émettre des propositions aux Etats africains.

Les participants à l’atelier

Pour la phase I (2008-2012), deux programmes sont mis en place dans les domaines de l’éducation et de l’environnement. Il s’agit du Programme d’Appui à la Formation, l’Emploi et la Recherche (PAFER) et du Programme de Formation en Hygiène et Assainissement en Milieu Urbain et Sémi-urbain (FHAMUS). Le PAFER est ce est un programme initié pour répondre à la problématique du financement des études qui se pose aussi bien aux parents qu’à nos Etats. Le FHAMUS, lui visant la formation des populations des agglomérations en matière d’hygiène et assainissement.

Les étudiants questionnent la coordination du CAFOD

Cet atelier est donc venu marquer le départ de trois (03) années de recherches, présenter davantage les programmes PAFER et FHAMUS aux différents acteurs et refléchir sur le mécanisme de la chaîne de solidarité pour le financement de l’éducation.

Pour plus d’informations sur le centre visitez le site http://www.cafod-bf.org

Dieudonné LANKOANDE : Faso-dev

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)
Le vendredi 10 Avril dernier, le PNUD en collaboration avec le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes et celui de la Santé (...)
L’association Yam Pukri, en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale, a fait le bilan de la première année de la (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires