E-agriculture

Yam-Pukri lance le projet IDE@L Burkina

IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et soutenu par le Centre de coopération Technique Agricole (CTA). Pour Dr Sylvestre OUEDRAOGO , Président de Yam-Pukri, le projet iDE@L est le fruit d’une longue collaboration faite de confiance entre le CTA, IICD et Yam Pukri. Renforcer les entreprises agricoles des jeunes en particulier dans la chaîne de valeur des aliments de base et leur utilisation des TIC pour l’amélioration de leurs revenus et de la productivité constitue l’objectif visé par Yam-Pukri à travers IDE@L Burkina. Le projet s’appuiera sur les innovations en matière de TIC pour améliorer l’accès au marché et le développement de l’entrepreneuriat agricole au Burkina Faso.
Ce projet a été lancé le Mercredi 25 Avril à Ouagadougou.
« Chaque jour qui passe, les Burkinabè dépensent environ cinq Milliards pour leur alimentation. Comment travailler à ce que cette importante somme d’argent reste au Burkina ? » S’interroge Dr Sylvestre OUEDRAOGO Président de Yam-Pukri, avant de préciser que le projet IDE@L répond à cette question d’autant plus qu’il favorisera l’accès au marché des jeunes agriculteurs.

Pour M. Ken Lohento, coordonnateur du programme TIC et agriculture et point focal jeunes en agriculture au Centre de coopération Technique Agricole (CTA), la jeunesse a besoin de l’agriculture pour créer des opportunités d’emploi. Et de souligner que les chaines de valeurs dans l’agriculture ont énormément d’opportunités pour les jeunes.

Selon M. Ken, le soutien du CTA au projet IDEAL de Yam Pukri découle du fait que le CTA encourage le développement de plateformes pour soutenir les chaînes de valeur aussi bien au Burkina que dans d’autres pays comme le Mali et le Cameroun pour ne citer que ces deux pays.

« Nous voulons que les jeunes agriculteurs et jeunes maitrisant les TIC puissent collaborer et se renforcer pour mieux vendre tout en ayant une gestion beaucoup plus moderne. » souligne M Ken .Il a aussi rappelé que le CTA encourage les jeunes dans la création d’applications TIC en agriculture à travers des Hackathon. C’est pour quoi, il a encouragé les jeunes à s’engager dans le secteur du numérique et de l’agriculture.

D’une durée de 2 ans, IDE@L devra permettre à au moins 400 jeunes agripreneurs/agriculteurs d’ utiliser les services TIC pour accéder aux prix du marché des produits vivriers ; à au moins 50% parmi eux d’améliorer leurs productions et d’ accroitre leurs revenus.

Pélagie SANDWIDI
Yam-Pukri/ BurkinaNTIC

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Appel à candidaturesPolitiques et pratiques du développementMaîtrisez les enjeux du développement pour un meilleur impact Bourses disponibles pour (...)
Comme à l’accoutumée, cela fait maintenant 11 ans que l’association Yam-pukri organise un camp vacances pour les jeunes de 12 à 18 ans. dénommé (...)
Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires