E-Agriculture

"Plaidoyer" pour le riz local au Burkina Faso

Le RVCC, dans sa mission de contrôle citoyen de l’action publique, a identifié au Burkina, des enjeux importants dans le domaine de la commercialisation des céréales dont la souveraineté alimentaire, la garantie de revenus stables et la conquête des marchés urbains, souligne notre confrère. D’où la volonté de la trentaine d’acteurs réunis d’élaborer un "plan national de plaidoyer " en faveur du riz local et pour dénoncer la "concurrence déloyale" du riz importé.

Selon Hien Daniel Da, président du comité de pilotage du RVCC, ce "plan de plaidoyer" viserait à ce que les politiques prennent en compte les préoccupations des différents acteurs de la filière céréalière. La chaîne rizicole "doit être bien assurée pour que le producteur que nous avons identifié par la fourche puisse travailler en relation avec le consommateur identifié par la fourchette". Il s’agit donc de s’attaquer aux questions de désorganisation des producteurs, de la période réduite de la saison des pluies au Burkina, de la qualité du stockage dans les greniers, des banques de céréales, de la conservation, du traitement, de la transformation, de la distribution, des difficultés liées au transport jusqu’en ville et la consommation.

Déclarant que "le riz importé est de moindre qualité que le riz local", le président du comité de pilotage du réseau dit ne pas comprendre pourquoi "nous sommes l’un des rares pays où on ne subventionne pas l’agriculture".
" Il y a certes un pourcentage très élevé du budget qui est affecté à l’agriculture, mais quand nous essayons de désagréger un peu les chiffres, nous ne prenons pas cela comme étant une subvention".

Burkina 24

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)
Conservations parents professeurs : Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son (...)
Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier (...)
Vous recevez souvent des PDF et vous devrez les remplir parfois manuellement, parfois électroniquement. vous faites souvent du copier coller et (...)
L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC