Présentation du projet @gripol

Le constat

Malgré un vivier important d’organisations paysannes et un tissu associatif fort développé, le Burkina Faso comme bon nombre de pays en Afrique de l’Ouest mène de stratégies solides pour utiliser le potentiel des TIC à des fins de lobbying, de plaidoyer sur les politiques agricoles.

Les actions sont souvent éparses et non centrées et les plateformes vivent au rythme des projets. C’est pour cela l’association Yam Pukri, forte de son expérience dans le domaine de l’utilisation des TIC par les organisations paysannes compte mettre en œuvre le projet @gripol qui permettra de donner de la voix aux paysans sur le net afin d’exprimer leurs souhaits et préoccupations.

Ces dernières années, on a vu que les TIC peuvent bousculer grandement les politiques et tous les acteurs de l’économie s’y attellent à travers des forums de discussion, des blogs, des vidéos sur le net et bien d’autres actions. Les travaux entrepris par le CTA dans le domaine de la formation des acteurs sur l’utilisation du WEB 2.0 ont renforcé notre conviction que la mise en commun des efforts à travers une plateforme serait un atout indéniable.

C’est pour cela le projet @gripol vise l’utilisation des TIC pour développer des processus de réflexion de politiques agricoles plus inclusifs, en particulier en renforçant la contribution des organisations d’agriculteurs au développement politique et aux débats politiques et en améliorant la mise en œuvre des politiques

La stratégie qui sera utilisée par le projet sera la démarche participative qui permettra d’isoler des préoccupations majeures comme l’utilisation du budget alloué au monde rural, le financement de l’agriculture qui de façon théorique est croissant et dans la pratique laisse à désirer, l’écoulement des produits, le problème des taxes, l’agrobusiness et bien d’autres sujets.

À travers une plateforme qui sera médiatisée, les acteurs du monde rural pourront donner de la voix et forcer les décideurs à plus d’actions concrètes grâce à cette interpellation novatrice.

agripol

Dans la même rubrique

logo
logo

Dans d'autres rubriques

CONCOURS PITCH AGRIHACK BURKINA 2018 Objectif global Les objectifs ultimes du concours consistent à développer les services des jeunes start-ups (...)
LES DERIVES ACTUELLES DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE L’AIDE AU DEVELOPPEMENT Par Fernand VINCENT, Président de la Fondation de l’Institut (...)
Ce vendredi 27 juillet 2018, Aminata Ouédraogo, étudiante à l’Institut panafricain d’études et de recherche sur les médias, l’information et la (...)
L’Internet est désormais incontournable dans le fonctionnement des institutions. Seulement, sa gouvernance pèche par endroits, du fait des (...)
La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a officiellement lancé, ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou, une plateforme (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC