Dev-Blog

Pourquoi la terre coûte t-elle si chère au Burkina ?

Pourquoi la terre et surtout les parcelles viabilisées et non viabilisées coutent-elles si chères au Burkina à comparer avec des pays voisins plus nantis ?

Il faudrait que l’on creuse pour trouver les vraies raisons : pourquoi il est mieux d’acheter une parcelle en Côte d’Ivoire ou au Togo qu’au Burkina Faso, pays pourtant qualifié de pauvre ?

Je donne quelques raisons, à vous d’en compléter.

- Le boom de l’or : quand les orpailleurs arrivent, ils achètent des dizaines de parcelles sans même discuter.
- le développement économique positif du Burkina. une classe moyenne est en train d’émerger et elle a les moyens de s’acheter les voitures et les biens immobiliers.

je vous attends pour les autres raisons et à bientôt pour des débats sur nos pages facebook

Sylvestre Ouédraogo
Yam Pukri/Burkina ntic

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)
Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier (...)
Vous recevez souvent des PDF et vous devrez les remplir parfois manuellement, parfois électroniquement. vous faites souvent du copier coller et (...)
L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC