Country Gateway

Où se trouve les données personnelles des individus dans le monde numérique ?

Le problème avec la législation portant sur le monde numérique est qu’au moment où la loi est adoptée, elle est dépassée par les pratiques et la technique. Les techniques évoluent tellement vite qu’une loi a des difficultés à les suivre. Il y a à peine 20 ans, L’ONATEL imposait à tout détenteur d’antenne parabolique de payer des redevances sur les chaînes satellitaires. À cette époque, les paraboles étaient monstrueuses et on pouvait dénombrer les détenteurs parce que c’était seulement une poignée de riches qui pouvaient s’offrir le luxe d’avoir un récepteur parabolique. Aujourd’hui, cette situation est révolue et on trouve pas mal de décodeurs libres pour capter des chaînes.

La SONABEL en faisait de même et interdisait tout citoyen voulant installer dans le milieu urbain des modules solaires pour avoir une énergie électrique autonome.

Actuellement, on parle de la protection de données personnelles avec l’ère des TIC. Mais en fait, où se trouvent ces données ?

Si au début les données étaient stockées dans les ordinateurs des entreprises. De nos jours, les données sont passées des ordinateurs des entreprises aux serveurs web et dans ces serveurs tels que les sites web classiques, les données ont quitté les sites web pour aller vers les réseaux sociaux. Demain, ce sera les téléphones mobiles des citoyens qui concentreront la plupart des données personnelles.

En fouillant dans le téléphone mobile d’une personne, on s’aperçoit en effet que le téléphone stocke des images, des vidéos, des textes.... les téléphones portables de dernière génération n’en parlons pas sont devenus de vrais ordinateurs de poche. L’avènement des autres supports comme les tablettes numériques complexifie encore la tâche des protecteurs de données personnelles.

Facilité par les géants comme Google, Yahoo et autres, tout possesseur d’un compte email aujourd’hui possède dans son système des données de milliers d’individus. La course pour la monopolisation du cyberespace a vite transformé la boite email en réseau social. Si vous avez un compte gmail, vous avez directement à votre portée et cela gratuitement un blog perso et toute une foule de services qui vous permet de stocker des adresses privées, des résultats d’enquêtes, des images et j’en passe.

L’union Européenne lutte pour que Google garde les données personnelles jusqu’à 6 mois, ce qui est peu pour le géant qui veut tout conserver plus longtemps et utilisant les arguments pour pouvoir allonger la durée de vie des données.

Les possibilités offertes par la géolocalisation viennent encore dévoiler les données des citoyens. Si votre ami ou une tierce personne met votre image sur facebook,vous serez vite identifié par les logiciels de reconnaissance faciale peut être étiez vous en arrière-plan de la photo par hasard ou par inadvertance, vous serez fiché pour de bon. Les entreprises utilisent ces canaux pour traquer les travailleurs ou les demandeurs d’emploi. Mentir que vous êtes malade et on peut vous repérer sur un réseau social en train de vous amuser. Dire que vous ne prenez pas d’alcool et on vous montrera sur une image en train de trinquer.

Alors, dans le monde du cyberespace, on doit repenser toute la stratégie sur la protection des données personnelles.

Source : Burkina-ntic

http://www.ecrans.fr/Google-Les-donnees-personnelles,7275.html

http://www.ecrans.fr/Google-Yahoo-et-compagnie-prennent,3831.html

Bntic



Les plus récents de cette thématique