Country Gateway

Une Centrale électrique pourquoi faire ?

Cela fait des mois que nous souffrons du deficit énergétique au Burkina, pas seulement le Burkina, mais presque tous les pays qui nous entourent.
Une nouvelle centrale est en train d’être acheminée vers Ouagadougou pour renforcer l’offre. Cette centrale vient comme un messie pour sauver les Burkinabès ou du moins pour pallier aux deficits énergétique à court terme.

On oublie tout et on se dit : si nous avons des problèmes de courant, c’est parce que la centrale n’est pas encore installée. Rien qu’hier, on accusait Gbagbo et on disait : si la crise ivoirienne finit, on n’aura plus de problèmes : et voilà, ca continue...

Cette centrale, tant attendue ne va rien changer dans les faits parce que sa puissance est négligeable face aux besoins en électricité du pays. il faudrait d’autres stratégies pour pallier aux difficultés d’approvisionnement en électricité.

Plus la SONABEL va renforcer son offre, plus les ménages et les entreprises vont démander plus et plus on va manquer du jus...

En fait, j’ai fait une simple estimation. avec 3 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles, si tous les usagers rechargent en même temps, ca fait 3x5 watt par 1 million soit 15 mégawatt. la nouvelle centrale faisant 18 méga, vous voyez le problème., ne parlons pas des frigo aurevoir la France et autres gadgets qui sont débarqués dans des dizaines de containers chaque jour. il ya 20 ans, seul le riche avait un ventilo et un frigo dans sa maison. De nos jours, le petit vendeur de cigarettes au bord de la route possède un petit frigo , un ventilateur, un téléviseur, une chaine stéréo...
Ouagadougou qui comptait à peine 200.000 âmes dans les années 80 tend vers les 2 millions de personnes aujourd’hui.

Il faut que la SONABEL arrête simplement son monopole de fait( 50 km autour des villes électrifiées) et que l’on apprenne aux gens à économiser, les accompagner à utiliser le solaire par des politiques de détaxe et les lampes basses consommations comme les LED .

Il sera intéressant aussi que l’on mette les unités industrielles ensemble vers les zones frontalières qui vont prendre directement l’énergie à ce niveau à des prix bonifiés ( pour les encourager à s’y installer).

Btnic



Les plus récents de cette thématique