Country Gateway

TIC DANS L’EDUCATION : Le premier ouvrage de la capitalisation des expériences

"Les technologies de l’information et de la communication en milieu scolaire : usages et pratiques au Burkina Faso". C’est le titre de l’ouvrage réalisé par le groupe TIC EDUC et dont la dédicace a eu lieu le mardi 30 novembre dernier à Ouagadougou.

C’est le premier document qui met en exergue les meilleures pratiques de l’utilisation des Technologies de l’information et de la Communication (TIC) dans l’éducation. Il a été rédigé par des acteurs convaincus qu’au delà des dérives constatées çà et là, le bon usage des TIC existe et est très pertinent dans le domaine de l’éducation.

C’est un quatuor de rédacteurs regroupés dans le groupe TIC EDUC, à savoir, Benjamin Sya, Barthélemy Tenkodogo et Christophe Hien (tous enseignants et spécialistes des TIC) ainsi que Mme Roukiatou Ouédraogo, communicatrice. Depuis 2006, ce groupe thématique du Réseau d’échanges et de partage d’informations sur les NTIC (Burkina NTIC) mène des activités de sensibilisation et de production de ressources avec comme but ultime de favoriser la mutualisation des expériences "pour faciliter l’appropriation pédagogique des TIC".

L’ouvrage que le groupe vient de publier est subdivisé en 15 chapitres avec 5 grandes parties à savoir, les TIC au Burkina, les TIC dans l’administration scolaire, les aspects pédagogiques, l’autonomisation et le dialogue des cultures. Selon les auteurs, "l’informatique a fait son entrée dans l’enseignement et à titre expérimental dans 12 lycées dès la rentrée scolaire 1986-1987". Par la suite, plusieurs initiatives ont été prises pour promouvoir l’usage des TIC dans les établissements secondaires.

Malgré tous les efforts déployés en quelques années, une étude commanditée par l’Institut international pour la communication et le développement (IICD) en 2006 est parvenue à la conclusion que "les TIC demeurent encore un luxe pour l’élève, l’enseignant et pour le système éducatif dans un contexte national où tout est prioritaire".

Qu’à cela ne tienne, le combat va se poursuivre et la détermination du groupe TIC EDUC ne va pas pour autant s’émousser avec le soutien du ministère en charge des enseignements secondaire et supérieur ainsi qu’avec le soutien des partenaires tels que l’IICD qui a contribué à la réalisation de l’ouvrage.

Par Dayang-ne-Wendé P. SILGA, le Pays.



Les plus récents de cette thématique