Dev-Blog

Pas sans mon ordinateur portable ! le nouveau mirage

Il ya de cela quelques années, seuls quelques privilégiés pouvaient rêver pourvoir s’en acheter : L’ordinateur portable. Actuellement, sous les mains, en bandoulière, sur le bureau, les chaises de table à manger, sur le lit, l’ordinateur portable trône, majestueux, affichant des couleurs agréables, doté d’un clavier sensible et d’une antenne WIFI pour capter les réseaux sans fil et surtout muni d’une caméra pour piéger les instants précieux ou encore, Tchater en live.

Ceux qui ne l’ont pas encore jure, parjure que c’est l’outil qui va les sauver, les rendre performants : avec l’ordinateur portable, je pourrai faire ci, çà…
Observons en revanche ceux qui l’ont. Pour la majeure partie d’entre eux/elles, l’usage dominant, c’est de stocker des films et les visionner seuls ou avec des amis, envoyer quelques messages webs et surtout, écouter de la musique.

Les ennuis pour ces heureux élus, ce sont les maux de dos à force d’être courbé et collé au clavier pour ceux et celles qui l’utilisent comme ordinateur de bureau, moins classe que le portable. Le clavier étant collé à l’écran, on est scotché et les yeux se fatiguent vite, sans parler des maux de reins et de dos. Beaucoup tombent malades, se fatiguent de plus en plus vite et les médecins ne savent plus quels remèdes les donner.

Pour un certain nombre d’entre eux, ce sont les voleurs qui arrachent les sacs des portables quand vous êtes dans la rue à un stop ou fracturent les maisons pour les emporter. Les arracheurs d’ordinateurs portables le font en plein jour à ouaga .

D’autres plus chanceux sont la proie des virus informatiques qui envahissent leurs postes ou encore, les claviers bloqués à force de laisser le portable avec la poussiere ou encore des jets d’eau ou de traces de café.

Si je reviens à l’usage premier que l’on devrait faire de cet outil, conçu pour les métiers nomades et devenu les outils de sédentaires, je peux dire que nous sommes en train d’entrer dans un nouveau piège du faux nécessaire indispensable.

Alors, pas un pas sans mon ordinateur portable et l’utiliser seulement pour dire que moi aussi, j’en ai, c’est vraiment ridicule si nous avons des cybercafés partout et la possibilité de payer une clé USB pour stocker ses données.
Ne venez donc pas pleurer si on vous arrache votre ordinateur portable sur la route ou si vous avez des maux de dos parce que c’est la technologie qui vous commande désormais et non l’inverse.

Bntic

Dans la même rubrique

logo

Dans d'autres rubriques

Appel à candidaturesPolitiques et pratiques du développementMaîtrisez les enjeux du développement pour un meilleur impact Bourses disponibles pour (...)
Comme à l’accoutumée, cela fait maintenant 11 ans que l’association Yam-pukri organise un camp vacances pour les jeunes de 12 à 18 ans. dénommé (...)
Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires