E-éducation

Reduction de la fracture numérique en milieu scolaire : Un partenariat pour repandre l’outil informatique

Une convention de partenariat entre le ministère des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (MESSRS) et une maison basée à Lomé au Togo a été signée, le jeudi 11 mars 2010, à Ouagadougou. Cette convention vise à fournir à des prix concessionnels des micro-ordinateurs portables neufs aux acteurs du système éducatif de notre pays.

"Je remercie le consortium Monomotapa pour cette signature qui vise à réduire sensiblement la fracture numérique, car l’outil informatique est essentiel et indispensable pour tout acteur qui veut évoluer avec son temps". Tels sont les propos du Pr Joseph Paré, ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, après la signature de la convention.

Signature de protocole entre le Représentant du consortium Monomotapa avec le Ministre Paré

En effet, cette maison basée à Lomé au Togo fournira des micro-ordinateurs à des coûts réduits allant de 180 000 F à 250 000 F CFA TTC avec une garantie de remplacement d’un an. Par ailleurs, selon le représentant du consortium Monomotapa Home et Business services technology, M. Félix Yé, une discussion est en cours avec les téléphonies mobiles de la place pour permettre aux acquéreurs d’accéder à Internet partout où ils seront. Pour lui, cette offre est loin d’être à but commercial.

"Notre objectif c’est de faire en sorte que l’outil informatique soit le plus répandu possible comme le téléphone portable actuellement". M. Yé a continué en notant que l’ignorance dans le domaine informatique est presque de l’analphabétisme. "Si vous ne pouvez pas faire de l’ordinateur, vous ne pouvez pas compétir.

Il est donc urgent de vulgariser cet outil", a -t-il indiqué. Dans un village planétaire comme ce monde, l’accessibilité de l’outil informatique s’avère donc nécessaire et même indispensable pour un développement humain pour une émergence économique conséquente.

Wendyam Valentin COMPAORE

valentin.compaore@yahoo.fr

http://www.sidwaya.bf/spip.php?article3145

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Intelligence artificielle ,le géant américain va installer à Accra, au Ghana, son premier labo spécialisé en intelligence artificielle. But : répondre (...)
Communiqué de presse La 4ème édition du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN) aura lieu les 16 & 17 Avril à (...)
Poste proposé : Stage / Marketing communication Stage rémunéré Dans le cadre du développement de ses activité, une entreprise évoluant dans les (...)
Il est 18H, ce Jeudi 31 Janvier 2019, les membres et sympathisants du réseau BurkinaNTIC sont réunis à Yam-Pukri pour la soirée TIC. Discuter sur (...)
Avec le Web et surtout les réseaux sociaux, la prudence doit être de règle pour éviter de trop contaminer la toile en fausses informations et (...)
Les TIC au Burkina Bref regard de 2018 Par Sylvestre OUEDRAOGO Pour la cinquième fois, le réseau Burkina ntic organise une soirée TIC afin (...)
C’est parti pour les séances d’informations sur l’Exécutive Master en Politiques et Pratiques de Développement (DPP-Afrique Francophone). Le DPP est un (...)
Formation des jeunes entrepreneurs agricoles en TIC et utilisation des médias sociaux pour le développement de l’agriprenariat et l’accès au marché. (...)
Ouaga lab, incubateur dans le domaine de la technologie au Burkina, est aussi présent à la Semaine nationale de l’Internet (SNI) pour présenter ses (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC