E-éducation

Cérémonie de lancement des 3ème appel à candidature des formations ouvertes à distances (FOAD) de l’AUF et de remise de diplômes de la promotion 2004-2005.

Cérémonie de lancement des 3ème appel à candidature des formations ouvertes à distances (FOAD) de l’AUF et de remise de diplômes de la promotion 2004-2005.

Le 24 mars 2006 a eu lieu à l’université de Ouagadougou, le lancement des 3ème appels à candidatures des formations ouvertes et à distance (FOAD) déployées par l’agence Universitaire de la Francophonie (AUF) dans les pays du sud pour l’année 2006- 07. Ce lancement a été suivi de la remise de diplôme aux 51 apprenants de la première promotion ayant achevés avec succès leur formation universitaire.

Photo de famile
Quelques lauréats entourés du Président de l’Université(en boubou) et de la Directrice du Campus Numérique Francophone de Ouagadougou (en blanc)

La cérémonie a connu la participation du président de l’Université de Ouagadougou, Mme Odile Germaine Nacoulma, de Mme Marie-Hélène LE GOFF, responsable du campus numérique francophone de Ouagadougou et de nombres autres invités.
Après avoir remercié tous les invités qui ont fait le déplacement, Mr Ali Kagoné le représentant des diplômés a tenu à préciser la particularité de la formation qu’ils ont reçu. Selon lui, la FOAD permet le choix de l’espace et du temps d’apprentissage par l’apprenant qui peut apprendre à son rythme. En effet, la FOAD est un dispositif de formation basé sur des échanges pédagogiques entre les différents acteurs de la formation à travers une plate forme de formation accessible sur Internet.

A la suite de ce dernier, Mme Marie-Hélène le GOFF la responsable du campus numérique Francophone de l’AUF a procédé à la présentation des 3ème appel à candidature des FOAD proposés par l’AUF au Burkina. Cette année, ce sont 46 diplômes d’état ou d’université canadien, français, sénégalais et camerounais qui sont proposés aux burkinabé dans de multiples champs disciplinaires (sciences de l’ingénieur, droit, technologie, santé, économie, éducation, informatique, commerce...).

L’offre de FOAD est actuellement présentée sur un site Internet (http://www.auf.org/formation-distance ou http://foad.refer.org). Ce site Internet donne accès aux descriptifs et programmes détaillés de tous les formations. C’est aussi via ce site que les dossiers de candidatures sont reçus.
Ces formations à distance pour la plupart professionnalisation, viennent compléter l’offre de formation existante au Burkina Faso. Elles permettent non seulement aux étudiants mais aussi aux professionnels en activités de poursuivre ou de reprendre des études universitaires de haut niveau sans quitter leur pays.

Ces formations sont dispensées pour la plupart entièrement à distance, via les technologies numériques, mais les examens se déroulent de façon classique en salle surveillée. Selon Mme LE GOFF, sur les diplômes, la mention « formation à distance » n’est pas précisée car les diplômes proposés à distance ont la même valeur académique que les diplômes classiques. Cette année 700 bourses d’études seront attribuées par l’AUF aux meilleurs candidats. Aussi un prix préférentiel est attribué par les universités diplômantes au bénéfice des candidats du sud.

Mr SIA Benjamin recevant son diplome

L’Agence universitaire de la Francophonie met gratuitement à la disposition des candidats sélectionnés ses campus numériques francophones et ses centres d’accès à l’information. Ils y trouveront toutes les infrastructures techniques et de réseau afin de suivre ces formations dans de bonnes conditions, mais aussi des conseils et des aides pour trouver les stages inclus dans le parcours des licences et masters professionnels proposés.

C’est Mme le Président de l’université de Ouagadougou qui a procédé au discours d’ouverture de la cérémonie de remise de diplômes aux lauréats. Après avoir présenté les résultats et le bilan des apprenants des 1ers appels à candidature 2004-2005, elle a souhaité qu’en 2007, l’université de Ouagadougou ait aussi des formations à proposer.
La cérémonie a pris fin par une remise symbolique de diplômes a un représentant des apprenants dans chacun des 5 domaines d’étude (TIC enseignement et formation, TIC et services, droit et économie, science de la vie et de la terre, santé, TIC et science de l’ingénierie).

Roukiattou ouédraogo, B-ntic

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)
L’actualité technologique au Burkina Faso en 2017 a été marquée par plusieurs activités TIC, innovations et mises au point d’applications et (...)
Quand on cherche un équipement (matériel ou logiciel), on fait souvent la part des choses entre le matériel/logiciel professionnel et le (...)
Chers(ères) professeurs, enseignants(es), étudiants(es) et personnel administratif de l’IPD-AOS, je vous souhaite une bonne année 2018. Je remercie (...)
Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)
Conservations parents professeurs : Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC