E-gouvernance

Les neuf pays africains de la Smart Africa Alliance vont lever 300 milliards $ pour connecter l’Afrique sub-saharienne

Les neuf pays africains de la Smart Africa Alliance vont lever 300 milliards $ pour connecter l’Afrique sub-saharienne .
Le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad et l’Ouganda ont décidé de lever la somme de 300 milliards de dollars d’ici 2020 pour construire une infrastructure TIC clé en Afrique sub-saharienne qui permettra de connecter à Internet toute cette partie du continent. Présents à la conférence mondiale de l’Union Internationale des Télécommunications de Doha au Qatar, chacun des neuf pays qui forment la Smart Africa Alliance, compte sur ses partenaires dans les TIC, pour atteindre le développement durable grâce à la technologie.

La Smart Africa Alliance est née en 2013, lors du Transform Africa Summit qui s’est tenu à Kigali au Rwanda. Les pays se sont rendu compte que l’Afrique du Nord et ses partenaires du Moyen-Orient évoluent dans leur plan de développement par les TIC alors qu’en Afrique Sub-saharienne les choses bougent très lentement. Les réalisations individuelles étant plus longues à réaliser, ils ont donc décidé de se rassembler pour aller plus vite.

En connectant toute l’Afrique sub-saharienne, les neuf pays qui forment la Smart Africa Alliance sont sûrs que cela facilitera l’adoption d’un certain nombre de nouveaux usages comme la gouvernance numérique, la télémédecine, l’enseignement en ligne, etc. Leur prochaine rencontre se tiendra le 29 octobre 2015 au Rwanda. D’après Philibert Nsengimana, le ministre Rwandais de la Jeunesse et des TIC, cette rencontre permettra d’élaborer un agenda pour les réalisations du groupe.

Source : Agence ecofin
Pélagie Sandwidi
Stagiaire Yam-Pukri/ Burkina NTIC

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Comme à l’accoutumée, cela fait maintenant 11 ans que l’association Yam-pukri organise un camp vacances pour les jeunes de 12 à 18 ans. dénommé (...)
Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)
Le vendredi 10 Avril dernier, le PNUD en collaboration avec le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes et celui de la Santé (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires