E-gouvernance

Appropriation régional du Programme National de développement du Secteur Rural à Kaya

Dans le cadre de l’appui aux organisations paysannes pour l’atteinte d’une souveraineté alimentaire et nutritionnelle, il a été initié une rencontre d’appropriation du Programme National de développement du Secteur Rural (PNSR) à Kaya dans la région du centre Nord les 6 et 7 septembre 2012. La rencontre a regroupé les représentants des Organisations producteurs et des professionnelles agricoles (OP/OPA) des régions du Plateau Central, le sahel et le Centre-Nord.

En effet le PNSR est le cadre d’opérationnalisation de la Stratégie de développement rural (SDR) et ainsi du volet développement rural de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) pour la période 2011-2015. La mise en œuvre du PNSR devrait permettre au secteur de réaliser d’au moins 6% de croissanceà l’horizon 2015, réduisant ainsi la pauvreté en milieu rural.

Pendant deux jours, il a été partagé avec la quarantaine de participants les grandes étapes du processus d’élaboration du programme, la signature du pacte au business meeting de mars 2012 à Ouagadougou. Les grandes étapes sont intervenues en mai 2011 avec la mise en place des différents organes de pilotage du Processus. Le processus de rédaction qui se voulait participatif a associé le secteur privé, la société civile et les Organisations professionnelles agricoles.

Il faut noter que le secteur rural comprend : « l’Agriculture et secteur agricole comprennent : la production végétale, l’élevage, la pêche, l’aquaculture, la pisciculture, l’apiculture, la chasse, la cueillette et d’autres activités d’appui au secteur agricole ».

Accroître les productions du secteur rural revient à faire des grands investissements dans le domaine de l’agriculture, l’hydraulique, l’élevage, l’environnement, les ressources halieutiques, … . Dans la gouvernance locale ou démocratie à la base, nous avons déjà produit des articles sur les questions de la gouvernance foncière locale : la gestion des conflits, la méthodologie d’élaboration des chartes foncières.

Le PNSR qui est un programme national qui se veut un programme qui va engendrer la croissance dans le secteur d’environ 10% se fera à travers la réalisation de grands investissements, toute chose qui demandera de la sécurisation des infrastructures, des personnes et autres biens. D’où l’importance d’inclure la mise en œuvre du PNSR dans les Plans de développement communaux (PCD) où sont incluses les chartes foncières rurales, et bien d’autres orientations stratégiques.

Aujourd’hui, en milieu rural beaucoup d’intérêts sont enjeux. La mise en œuvre d’un programme aussi vaste que le PNSR, qui va accroître les productions agrosylvopastorales et halieutiques du pays engendrera inévitablement d’autres enjeux.

Les échanges de l’atelier d’appropriation ont permis aux participants de ressortir leurs inquiétudes. Pour eux, la spéculation foncière qui se fait à travers certaines pratiques engendrera des conflits dans les zones fertiles ou à vocation pastorale.

Aujourd’hui des personnes prétendent faire de l’investissement rural ou de l’entreprenariat rural alors que dans la réalité les gens ne font que la spéculation foncière. Pour prévenir les difficultés, les participants ont préconisé comme solution, la dynamisation des cadres de concertations dans les différentes régions pour permettre aux acteurs locaux de discuter toujours des problèmes locaux afin d’éviter les affrontements de part et d’autres.

Le constat général est que la plupart des cadres de concertation mis en place ne fonctionnement par pour insuffisance de ressources financières. Aussi, certains cadres de concertation n’associent pas les acteurs réels aux discussions et d’où ressortent beaucoup de difficultés dans la mise en œuvre des recommandations.Ne Pourrait-on pas résoudre un certain nombre de difficultés liées aux ressources financières à travers les TIC ?

Charles DALLA,

Conseiller en Aménagement du Territoire et Développement local

CODDE

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)
Le vendredi 10 Avril dernier, le PNUD en collaboration avec le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes et celui de la Santé (...)
LISTE DES FORMATIONS 2020 de l’IPD-AOS en collaboration avec la Graduate Institute de Genève et Yam Pukri Formations longues ( Licence Master) (...)
INSTITUT DE FORMATION OUVERTE A DISTANCE IFOAD Ouaga II Université Ouaga II 12 BP 417 Ouagadougou 12 BURKINA FASO Téléphone : +226 25 36 99 60 (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC