E-politique

Politique burkinabè : la saison des longs couteaux

Après la marche de l’opposition politique burkinabè contre le Sénat, le temps est désormais au bilan. Aussi bien du côté des anti-sénat que des pro-sénat. Visiblement, le parti présidentiel, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ne veut pas se faire conter ce tournant décisif de la vie politique du Burkina Faso. Son patron, Assimi Kouanda et ses camarades comptent jouer leur partition jusqu’au bout. C’est le moins que l’on puisse dire à l’issue de la conférence de presse qu’ils ont animée ce mercredi à Ouagadougou.

C’est clair, les positions sont tranchées. Les partis résolument ligués derrière le chef de file de l’opposition n’entendent pas arrêter le bras de fer qu’ils ont engagé dans l’espoir de faire reculer le pouvoir dans la mise en place de la « deuxième chambre » du Parlement. Quand on sait que le processus est bien huilé et que l’installation des sénateurs n’est plus qu’une question de temps, il faut craindre que la confrontation entre opposition et pouvoir autour de l’opportunité de cette institution ne débouche sur une saison de longs couteaux.

Jusque-là, on peut se réjouir du fait que les deux camps diamétralement opposés s’affrontent pour le moment avec des arguments et que chacun d’eux tente de convaincre l’opinion de sa justesse de sa position. Il faut surtout souhaiter que les différents états-majors ne cèdent pas à la tentation de l’argument de la force.

FASOZINE

Dans la même rubrique

logo

Dans d'autres rubriques

La Banque mondiale soutient le Programme national d’investissement agricole (PNIA) à travers son volet e-agriculture. Cette agriculture numérique, (...)
Pour Ken Lohento, de la documentation à l’agriculture, il n’y a qu’un pont : les technologies de l’information et de la communication. A 44 ans, il (...)
IDE@L Burkina , c’est le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes au Burkina Faso porté par Yam-Pukri et (...)
Le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, a officiellement lancé, ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou, une plateforme (...)
Au Burkina Faso, l’agriculture constitue l’un des secteurs économiques où plusieurs solutions TIC (Technologies de l’information et de la (...)
L’actualité technologique au Burkina Faso en 2017 a été marquée par plusieurs activités TIC, innovations et mises au point d’applications et (...)
Quand on cherche un équipement (matériel ou logiciel), on fait souvent la part des choses entre le matériel/logiciel professionnel et le (...)
Chers(ères) professeurs, enseignants(es), étudiants(es) et personnel administratif de l’IPD-AOS, je vous souhaite une bonne année 2018. Je remercie (...)
Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC