E-gouvernance

Afrique : Déjà 9 000 adresses IPV6 distribuées par l’Afrinic

(TIC Mag) – L’African Network Information Center (Afrinic), le registre internet régional en charge de la gestion et distribution des ressources internet en Afrique et l’océan Indien annonce avoir franchi le cap des 9 000 adresses IPV6 distribuées.
Selon Alan Barrett, le Chief Executive Officer de l’Afrinic qui révèle cette information, l’organe a également déjà distribué environ 100 millions d’adresses IPV4, qui arrivent bientôt à saturation.

D’après lui, c’est le protocole IPV6 qui incarne l’avenir d’Internet au niveau mondial : « Ip version 4 (IPV4) a été conçu dans les années 1980. Et il n’avait que quatre milliards d’adresses. Mais vous savez que la population mondiale est proche de 7 milliards. Donc, clairement, ce n’est pas suffisant. Je veux dire en Afrique, nous avons environ une adresse IP pour 10 personnes dans sa version IPV4. Mais en version IPV6 nous en avons tellement que nous en avons assez pour que chaque être humain puisse avoir des millions de réseaux. Et chaque réseau pourrait avoir des millions d’adresses pour se connecter a Internet. Pratiquement il est tellement illimité que nous ne pensons pas que nous allons tous utiliser. Ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes à court de la version IPV4 », explique Alan Barrett.

Le CEO de l’Afrinic fait également le constat qu’en matière de IPV6, l’Afrique accuse encore un énorme retard. Comparée aux autres zones géographiques, le IPV6 est encore « très peu disponible en Afrique », fait savoir Alan Barrett. Pour rappel, IPv6 est une nouvelle version du protocole IP , qui est le principal protocole de transport et de routage des paquets utilisé sur Internet. Egalement appelé IPng pour IP new generation, le Ipv6 doit offrir plus de flexibilité et d’efficacité, résoudre toute une variété de problèmes nouveaux et ne devrait jamais être en rupture d’adresses, contrairement aux adresses Ipv4.

Jean Vincent Tchienehom, Journaliste Douala, Yaoundé Tél 00 237 99 72 46 08

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

L’association Yam Pukri, en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale, a fait le bilan de la première année de la (...)
Intelligence artificielle ,le géant américain va installer à Accra, au Ghana, son premier labo spécialisé en intelligence artificielle. But : répondre (...)
Communiqué de presse La 4ème édition du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN) aura lieu les 16 & 17 Avril à (...)
Poste proposé : Stage / Marketing communication Stage rémunéré Dans le cadre du développement de ses activité, une entreprise évoluant dans les (...)
Il est 18H, ce Jeudi 31 Janvier 2019, les membres et sympathisants du réseau BurkinaNTIC sont réunis à Yam-Pukri pour la soirée TIC. Discuter sur (...)
Les TIC au Burkina Bref regard de 2018 Par Sylvestre OUEDRAOGO Pour la cinquième fois, le réseau Burkina ntic organise une soirée TIC afin (...)
C’est parti pour les séances d’informations sur l’Exécutive Master en Politiques et Pratiques de Développement (DPP-Afrique Francophone). Le DPP est un (...)
Formation des jeunes entrepreneurs agricoles en TIC et utilisation des médias sociaux pour le développement de l’agriprenariat et l’accès au marché. (...)
Ouaga lab, incubateur dans le domaine de la technologie au Burkina, est aussi présent à la Semaine nationale de l’Internet (SNI) pour présenter ses (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC