Formation

Visite des apprenants DPP 2015 à la ferme agricole de Yelemani à Loumbila

L’Exécutive Master en Politiques et Pratiques du Développement (DPP), un programme de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHIED) de Genève a visité l’association Yelemani à Loumbila le jeudi 21 août 2014. C’est après une visite du site de Yelemani en 2013, que le DPP a choisi d’organiser cette année une sortie terrain avec ses étudiants d’Afrique Francophone. Elle est partie intégrante du cours de Management stratégique offert dans le module 1 du DPP. Madame Dominique ROSSIER et Monsieur Boukary BARRY, responsables du programme DPP veulent montrer cet exemple de succès d’une ancienne diplômée de l’IHIED, qu’est Mme Blandine Sankara aux étudiants de la promotion 2014.

Arrivée sur le site de Loumbila, l’équipe du DPP a été reçue par celle de Yelemani. Un tour explicatif du potager s’en est suivi. Un 1er potager hors sol fait sur des planches entourées de briques, un deuxième potager classique et un troisième hors sol fait cette fois dans des sacs ont été visités.

A l’issue de cette visite terrain, les deux structures et les invités se sont retrouvés dans la salle de cérémonie de la mairie de Loumbila pour se connaître davantage.

Le DPP présenté par Madame Dominique ROSSIER, formatrice, encadrant le groupe d’étudiants est un programme de l’IHIED. C’est un master professionnalisant car les participants sont déjà dans la vie active et souhaitent développer leurs connaissances dans un domaine précis.

Le programme est entré à l’IHIED il y a déjà douze ans. il a évolué et a été redimensionné en termes de durée de formation. il regroupe six régions du monde (Mali, Vietnam, Ghana, Kazakhstan, Pérou et Suisse).
Les étudiants doivent passer cinq semaines à Ouagadougou dans le cadre d’un module de formation. A l’issue de la formation chaque participant devra soutenir son travail de recherche à Génève.

Quant à Madame Blandine SANKARA, coordinatrice de l’association Yelemani, dans sa présentation, elle a fait ressortir le but de son association qui est de contribuer à la réflexion sur la problématique de la souveraineté alimentaire tout en posant des actions de développement à titre démonstratif. elle a aussi expliqué les quatre volets de ce projet pilote de souveraineté que sont:la recherche, le potager, la transformation et la diffusion/sensibilisation.

Afin de poursuivre les échanges de manière plus approfondie, trois groupes de travail et de réflexions ont été formés et dirigés par les étudiants du DPP. Il s’agissait d’échanger sur l’expérience de ce projet pilote. Un groupe avec l’acteur institutionnel, un groupe avec les partenaires de Yelemani et un groupe avec les productrices de la ferme agricole. S’en est suivie une restitution en plénière. Dans l’ensemble les responsables du DPP, de Yelemani et les invités ont tous apprécié cette sortie terrain. Bon retour à toute l’équipe du DPP !
YELMANI

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)
Le Dr Serges DIAGBOUGA, président de la commission ad’ hoc du COVID-19, mis en place par le Haut conseil national de la recherche scientifique et (...)
Le vendredi 10 Avril dernier, le PNUD en collaboration avec le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes et celui de la Santé (...)
L’association Yam Pukri, en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale, a fait le bilan de la première année de la (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires