E-gouvernance

Les neuf pays africains de la Smart Africa Alliance vont lever 300 milliards $ pour connecter l’Afrique sub-saharienne

Les neuf pays africains de la Smart Africa Alliance vont lever 300 milliards $ pour connecter l’Afrique sub-saharienne .
Le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad et l’Ouganda ont décidé de lever la somme de 300 milliards de dollars d’ici 2020 pour construire une infrastructure TIC clé en Afrique sub-saharienne qui permettra de connecter à Internet toute cette partie du continent. Présents à la conférence mondiale de l’Union Internationale des Télécommunications de Doha au Qatar, chacun des neuf pays qui forment la Smart Africa Alliance, compte sur ses partenaires dans les TIC, pour atteindre le développement durable grâce à la technologie.

La Smart Africa Alliance est née en 2013, lors du Transform Africa Summit qui s’est tenu à Kigali au Rwanda. Les pays se sont rendu compte que l’Afrique du Nord et ses partenaires du Moyen-Orient évoluent dans leur plan de développement par les TIC alors qu’en Afrique Sub-saharienne les choses bougent très lentement. Les réalisations individuelles étant plus longues à réaliser, ils ont donc décidé de se rassembler pour aller plus vite.

En connectant toute l’Afrique sub-saharienne, les neuf pays qui forment la Smart Africa Alliance sont sûrs que cela facilitera l’adoption d’un certain nombre de nouveaux usages comme la gouvernance numérique, la télémédecine, l’enseignement en ligne, etc. Leur prochaine rencontre se tiendra le 29 octobre 2015 au Rwanda. D’après Philibert Nsengimana, le ministre Rwandais de la Jeunesse et des TIC, cette rencontre permettra d’élaborer un agenda pour les réalisations du groupe.

Source : Agence ecofin
Pélagie Sandwidi
Stagiaire Yam-Pukri/ Burkina NTIC

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)
L’analyse de la situation alimentaire de l’Afrique fait ressortir un état paradoxal. Malgré les immenses potentialités dont dispose le continent (...)
Entreprendre dans une start up, c’est entreprendre dans une entreprise innovante et audacieuse où le risque est très élevé mais, où le start uppeur (...)
Sécurité alimentaire, respect de l’environnement, gestion des risques sanitaires, amélioration des conditions de vie des agriculteurs et accès aux (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC