Ressources

La gestion des données en ligne décryptée à l’ intention des organisations paysannes

Convaincue de la pertinence que les OP doivent savoir gérer leurs données en ligne le réseau Burkina ntic en collaboration avec l’ ONG C4C( Connect For Change) a tenu un atelier sur la gestion des données en ligne le vendredi 5 Décembre 2014 dans la salle de conférence de ladite association.

L’atelier sur la gestion des données en ligne initié par le réseau Burkina ntic et C4C ( Connect For Change) a vu la participation des organisations paysannes de Ouagadougou, de Pabré, de Léo et de Dédougou.

La problématique de la gestion des données numériques est à l’ordre du jour à cause de la multiplicité des fichiers numériques gérés par les organisations. Il existe peu d’organisations possédant une charte de nommage de fichiers, de système de protection matériel et logiciel de leurs données. Le temps de recherche d’une information est souvent très long et le départ d’une personne ou encore le vol ou la casse d’un ordinateur signifient une grosse perte de données.
C’est pour ces raisons que les OP ont voulu en connaître davantage sur des stratégies à même de les aider dans l’organisation et la protection de leurs données numériques, d’où l’objet de cet atelier.
M. Ouédraogo Sylvestre, Responsable de Yam – Pukri, a, dans une première partie lancé le débat en demandant à chaque organisation de présenter son expérience en matière de nommage et de sauvegarde de fichiers numériques. Chaque organisation a sa propre technique et cet échange a permis aux participants de s’enrichir mutuellement.

Le Dr Ouédraogo a aussi porté à la connaissance des participants que dans la culture du numérique, il ne faut pas en vouloir aux matériels, mais il faut s’accuser soi-même. Cela signifie qu’il faut avoir de la vision et savoir anticiper. Pour cela, à en croire les dires du conférencier, il faut trouver des précautions pour éviter les éventuels désagréments : un ordinateur peut tomber en panne, mais pas les informations numériques qui doivent rester immortelles.

La deuxième phase de l’atelier sur la gestion des données en ligne a consisté en la présentation des logiciels Dropbox, Google Drive et OneDrive. M. Issouf Compaoré, informaticien à Yam Pukri s’est chargé de cette tâche.

Ce sont en effet des dispositifs qui permettent de sauvegarder des données dans le Cloud, c’est-à-dire sur des serveurs externes et en même temps avoir une copie dans son ordinateur de bureau ou son téléphone portable.

Monsieur Sawadogo Boukary de la Fédération Nununa dit avoir compris au sortir de cet atelier qu’il est aujourd’hui capital de diversifier les sources de sauvegarde des données. Il poursuit qu’il sait désormais que la sauvegarde en ligne est un moyen de sécurisation supplémentaire des données.numériques

Après cette présentation des Clouds ; l’introduction à la notion d’intranet avec le serveur Synology et des exemples d’intranet réalisés par Yam-Pukri (AGRICO, Pro Impact ) ont été présentés par Dao Yacouba, développeur web à Yam Pukri. À en croire les participants, cet atelier leur a permis d’enrichir leurs pratiques en matière de gestion numérique et cet exercice .

Pélagie SANDWIDI
stagiaire à Yam-Pukri/ Burkina NTIC

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Conservations parents professeurs : Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son (...)
Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier (...)
Vous recevez souvent des PDF et vous devrez les remplir parfois manuellement, parfois électroniquement. vous faites souvent du copier coller et (...)
L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC