Burkina Faso

Societé civile

SOCIÉTÉ CIVILE

La société civile burkinabé est très composite. Elle regroupe les syndicats, la chefferie coutumière, les communautés religieuses, les mouvements de défense des droits de l’homme, les ONG,les organisations de défense des droits de l’homme, les associations et les groupements.

En général, deux grands groupes d’organisations de la société civile peuvent être
définis. Le premier groupe comprend ceux qui participent à la gouvernance (droits
humains, suivi des politiques publiques, interpellations des gouvernants, activistes,
etc.). Cette catégorie regroupe des organisations ou mouvements qui se positionnent clairement en contre-pouvoir ou en gardiens de la bonne gouvernance. Ils font le
plaidoyer politique. Le second groupe comprend les ONG et les associations de
services. Leurs but est de rechercher des moyens pour répondre aux besoins des
populations les plus exposées à la pauvreté. Généralement, ces organisations évitent le terrain des débats publics se rapprochant de la politique (élections, droits de l’homme,budget, etc.). Cette catégorie se donne une mission d’accompagnement ou de complémentation des opérations de développement dont l’Etat est responsable.
(Source : Siaka Coulibaly,quelle société civile pour le renforcement de la démocratie au Burkina Faso ?, avril 2009)

Le nombre des ONG évolue lentement d’une année à une autre. C’est ainsi que
dans le rapport de synthèse des " Deuxièmes journées de programmation des
ONG" tenues les 25 et 26 septembre 2007, la DGSONG, à travers sa présentation,
estimait l’effectif des OSC à 500 ONG et 20 000 associations
( Source : PARECAP,Rapport sur la contribution des ONG/Association à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso, juin 2010)
L’une des particularités de la société civile burkinabé est son dynamisme. Elle contribue activement au développement du pays surtout à travers des activités de sensibilisation sur des préoccupations sociales, sanitaires, et éducatives dont les plus importantes sont l’excision, le VIH/SIDA, la scolarisation des filles, l’égalité entre les genres…

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Par : Sylvestre Ouédraogo Directeur Régional Institut Panafricain pour le développement, Afrique de l’Ouest et du Sahel Président de yam-pukri.org (...)
Appel à candidaturesPolitiques et pratiques du développementMaîtrisez les enjeux du développement pour un meilleur impact Bourses disponibles pour (...)
Comme à l’accoutumée, cela fait maintenant 11 ans que l’association Yam-pukri organise un camp vacances pour les jeunes de 12 à 18 ans. dénommé (...)
Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires