Dev-Blog

Lutte contre le paludisme : Kabo Plasmovac, la solution du naturothérapeute Charles Hermann Kaboré

Le paludisme cause chaque année environ 4 000 décès au Burkina Faso. Ce, malgré les efforts du gouvernement dans la lutte contre cette maladie. Alors que le monde s’apprête à célébrer la Journée mondiale de lutte contre le paludisme le 25 avril, nous avons rencontré Charles Hermann Kaboré, un naturothérapeute qui a fait de la lutte contre le paludisme, son cheval de bataille. Il a mis au point un vaccin oral qui protège selon ses dires pendant au moins quatre ans contre le paludisme.

C’est un passionné des plantes que nous avons rencontré à son domicile cet après-midi du 8 avril 2021. Charles Hermann Kaboré, diplômé de biologie médicale (bactéro-hémato-sérologie), a décidé de se consacrer à la lutte contre le paludisme, il y a de cela une quarantaine d’années. Et sa trouvaille, c’est le Kabo Plasmovac (KPV), une potion qu’il a conçue d’abord pour lui-même à base de plantes locales.

C’est après avoir constaté que son médicament l’a protégé durant quatre ans du paludisme, qu’il le partagera avec son entourage et plus tard décidera de le commercialiser. Selon M. Kaboré, le Kabo Plasmovac est un vaccin naturel oral tiré des plantes médicinales à prendre sur trois jours pour être immunisé contre le paludisme.

Il assure une immunité variable selon les organismes pouvant aller de quatre ans à une dizaine d’années. « Quand on prend ce vaccin, on est immunisé contre le paludisme pendant quatre ans au moins. J’ai été le premier cobaye pour ce vaccin. Mais il y a des gens qui sont protégés plus longtemps », explique-t-il. Il ne manque d’ailleurs pas de rappeler qu’en évitant le paludisme à répétition, l’on préserve la santé de son foie et partant, l’on évite une multitude d’autres maladies.

Une reconnaissance officielle

Si son vaccin oral date d’une quarantaine d’années, c’est en septembre 2019 que le KPV obtiendra une reconnaissance officielle avec le certificat ministériel de reconnaissance du vaccin délivré par le ministère de la Santé. Mais avant, notamment en 2004, le KPV obtiendra une mention spéciale au Forum national de la recherche scientifique et technologique, puis en 2006, un prix d’excellence au Salon international des remèdes naturels. Et, à en croire son concepteur, M. Kaboré, depuis 1996, il a ouvert un livre d’or où des chercheurs, médecins et particuliers ont laissé des témoignages sur les bienfaits de son vaccin oral contre le paludisme.

D’ailleurs, ce vaccin oral à certaines doses, permettrait de baisser le taux de cholestérol, l’hypertension artérielle et supprimerait de façon notable, les crises drépanocytaires. En une quarantaine d’années d’utilisation, Charles Hermann Kaboré affirme n’avoir jamais enregistré de cas d’intolérance à son vaccin.

Aujourd’hui le souhait de M. Kaboré, c’est de faire connaitre son vaccin non seulement au Burkina Faso, mais également au-delà des frontières du pays. À part le paludisme, M. Kaboré indique soigner d’autres maladies comme la rougeole, la lithiase urinaire (calculs rénaux), les hépatites, le diabète et bien d’autres pathologies.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Dans la même rubrique

logo
logo
logo

Dans d'autres rubriques

Par : Sylvestre Ouédraogo Directeur Régional Institut Panafricain pour le développement, Afrique de l’Ouest et du Sahel Président de yam-pukri.org (...)
Appel à candidaturesPolitiques et pratiques du développementMaîtrisez les enjeux du développement pour un meilleur impact Bourses disponibles pour (...)
Comme à l’accoutumée, cela fait maintenant 11 ans que l’association Yam-pukri organise un camp vacances pour les jeunes de 12 à 18 ans. dénommé (...)
Les enfants ont appris qu’il y a en général 4 types d’entreprises : les entreprises privées, les entreprises publiques, les entreprises d’économie (...)
« L’université virtuelle va lancer ses premières offres de formation à la rentrée 2020/2021 » foi de son chargé de mission. Professeur titulaire en (...)
Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a procédé à la remise officielle (...)
Krita est l’une des références en matière de logiciel libre de dessin sous Windows. Il est complet, performant et simple à prendre en main. Un (...)
Les smartphones sont devenus des ordinateurs de poche et le grand problème que nous rencontrons est la saturation de l’espace de stockage ainsi que (...)
Le samedi 18 avril, de jeunes développeurs burkinabè ont présenté au Ministre de l’économie numérique une solution numérique qui rentre dans le cadre de (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires