Country Gateway

Le DPP delocalise à Ouagadougou

Le Burkina Faso a abrité pour la première fois l’exécution du module I de la formation politique et pratique du développement (DPP). Cette formation est dispensée par l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement (THE GRADUATE INSTITUTE) et est certifiée par l’obtention d’un diplôme en Executive master.
“La formation se fait en trois phases dont le module I a lieu cette année au Burkina, le module 2 sur le lieu de travail des candidats et le module 3 à Genève (Suisse) ” nous a confié Mme Dominique ROSSIER, Responsable régionale Afrique francophone.

Séance d’échanges en groupe


Habituellement organisé au Mali, le Burkina Faso à travers Yam Pukri a eu l’honneur de contribuer à l’organisation de ce module I de la dite formation.
Un cocktail de bienvenue auquel ont été convié des responsables d’institutions de développement et des chefs d’établissements publiques ainsi que privés a marqué le lancement officiel de cette formation le 30 Juillet 2012 au siège de l’association Yam Pukri.
Venus de divers horizons (Burkina Faso, Bénin, Haïti, Madagascar, Mali, Niger, Rwanda), douze candidat-e-s dévoué-e-s se sont entretenu-e-s avec des professeurs qualifiés du nord et du sud pendant environ 35 jours.

Séance de présentation d’un projet


Au terme du module I, chacun-e a élaboré un projet de développement qui sera mis en œuvre une fois de retour dans son pays d’origine.
Ce Master qui cible les professionnels du développement a pour volonté de faire de chaque participant-e “un acteur engagé de développement au sein de sa communauté” a déclaré Mme TOE/ILBOUDO Pascaline ancienne étudiante de l’institut.
M. Boukary BARRY, coordonnateur régional Afrique francophone du DPP, a quant à lui, exhorté les participants à persévérer pour la cause défendue et à être des acteurs anticipateurs “je souhaite que cette formation les amène à toujours réfléchir avant d’intervenir sur le terrain” a-t-il expliqué.

Essai d’une pompe à eau lors d’une visite à W 3 W


Il faut également noté que ce programme de formation bénéficie d’un soutien financier de la Coopération Suisse.
Pour respecter la coutume et permettre aux uns et aux autres de profiter d’un instant festif après le travail abattu, un cocktail de clôture a été organisé le vendredi 31 août 2012 au siège de Yam Pukri. Ce cocktail a été l’occasion d’échanger sur le déroulement du module I et de remettre les attestations aux différents participants.

Laurence VONSCHULLESS de la Coopération Suisse remettant l’attestation d’un participant (Séance de Remise des attestations)


Le Pr. Mahaman Tidjani ALOU, enseignant contribuant à la bonne marche de ce programme depuis 10 ans a avoué ne pas avoir été surpris des résultats “Je ne suis pas surpris des résultats mais je demande à tous les participants d’être vigilants pour ne pas relâcher le rythme une fois dans leurs familles respectives car le plus dur reste à venir”.
Avertis de la lourde tâche qui les attend, Dr. Sylvestre OUEDRAOGO de Yam Pukri, Mme Laurence VONSCHULLESS de la Coopération Suisse et Mme Dominique ROSSIER (absente à la cérémonie de clôture pour des raisons de santé) ont tenu tous les trois à souhaiter beaucoup de chance aux participants pour la suite.
Pour les participants, par la voix de leur porte parole Mme Ouma Kaltoume Issoufou, la satisfaction est au RDV “nos attentes ont été comblées pendant ces 5 semaines de partage” a-t-elle laissé entendre.

Une photo de famille à la fin du cocktail de clôture


En attendant de se retrouver en Janvier 2013 à Genève pour la phase finale, chaque participant-e repart outillé-e du nécessaire pour la mise en œuvre de son plan de développement établi à Ouagadougou.
Plus d’info : www.graduateinstitute.ch/executive/dpp
Email : dpp@graduateinstitute.ch

ILBOUDO Wendemi Pascaline
Yam Pukri / Burkina-ntic



Les plus récents de cette thématique