Country Gateway

SNI : Un salon pour la valorisation des TIC

Le Salon international des TIC et de la Bureautique de Ouagadougou (SITICO) s’est ouvert, mercredi 27 mai 2009, à l’hôtel Azalaï de Ouagadougou, et ce, jusqu’au 30 mai prochain.

Les Technologies de l’information et de la communication (TIC) sont, une fois de plus, valorisées lors de la Semaine nationale de l’Internet (SNI), édition 2009. En effet, le Salon international des TIC et de la Bureautique de Ouagadougou, est une véritable vitrine de promotion des TIC.

Les autorités ont visité les stands d’exposition à l’issue de la cérémonie d’ouverture du salon.

comme l’une des activités phares de la SNI. Il regroupe une pléthore d’exposants. Au rang desquels une forte délégation venue de la République de Chine (Taïwan). Le visiteur peut découvrir une gamme de produits informatiques et bureautiques, des appareils et des services de toutes sortes. Des sociétés de téléphonie, des Centres de formation dans le secteur des TIC etc ; sont également de l’exposition.

Le salon est placé sous le parrainage du ministre du Commerce, de la Promotion de l’entreprise et de l’artisanat, Mamadou Sanou. De l’avis du ministre Sanou, le SITICO constitue une occasion de partage d’idées et d’expériences. Il a invité le public à venir apprécier ce qui se passe ailleurs, dans le domaine des TIC. S’alliant au thème de la Ve édition de la SNI “TIC et genre”, le ministre en charge du Commerce a exhorté les exposants à encourager les filles et les femmes et à les orienter vers les bonnes pratiques. Enfin, Mamadou Sanou a souhaité que le SITICO permette aux exposants de remplir leurs carnets d’adresse.

Pour sa part, le premier conseiller de l’ambassade de Chine Taïwan au Burkina Faso, Hwang Jiun-Shen, représentant l’ambassadeur Tao Wen Lung a affirmé que les TIC sont reconnues comme un puissant facteur de développement. C’est pourquoi, selon lui, leur vulgarisation pour assurer leur accès pour toutes les couches sociales, s’impose.

“La forte délégation d’entreprises du domaine des TIC, venue spécialement de Taïwan constitue une preuve de cet intérêt et une expression de notre conviction en un développement de ce domaine au Burkina Faso”, a précisé l’ambassadeur.

Par ailleurs, le diplomate chinois a reconnu que le domaine des TIC est envahi par des individus mal intentionnés. Il a préconisé qu’une attention très soutenue doit être accordée au volet sécurité.
En outre, Tao Wen Lung a souhaité que les spécialistes taïwanais présents au salon puissent partager au maximum leurs expertises avec les nombreux visiteurs attendus et avec leurs homologues burkinabè.

Alban KINI
alban_kini@yahoo.fr
www.sidwaya



Les plus récents de cette thématique