Technologies

Entreprenariat : L’Association Yam Pukri fait le bilan du projet IDEAL Burkina

L’association Yam Pukri, en collaboration avec le Centre technique de coopération agricole et rurale, a fait le bilan de la première année de la mise en œuvre du projet Innovation, développement agricole et liens vers le marché pour les jeunes au Burkina (IDEAL Burkina).

Ce jeudi 20 juin 2019, les partenaires techniques et les parties prenantes dans l’exécution du projet Innovation, développement agricole et liens vers le marché pour les jeunes au Burkina (IDEAL Burkina) étaient réunis à Ouagadougou pour le bilan à mi-parcours dudit projet.

« Accès au marché et développement de l’agripreunariat par l’usage des TIC » est l’idéal poursuivi par le projet IDEAL Burkina. Il vise à soutenir l’entreprenariat des jeunes dans le secteur agricole. Au regard des l’évolution technologique importante, il entend mettre à profit les Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le secteur agricole.

Il s’agit, à travers ce projet, d’orienter les jeunes vers l’entreprenariat agricole pour réduire le chômage. Et le choix est porté sur l’agriculture pour booster ce secteur primaire de l’économie burkinabè par l’utilisation des TIC.

Officiellement lancée en mai 2018, la mise en œuvre du projet est prévue pour deux années. Le bilan à mi-parcours est jugé satisfaisant par les acteurs. En effet, on dénombre environ 500 bénéficiaires.

De l’avis de Dr Sylvestre Ouédraogo, président de l’association Yam Pukri, « à travers les formations, l’utilisation de plateformes électroniques, de réseaux sociaux, les entrepreneurs dans le domaine agricole, appelés ‘‘agripreneurs’’, ont pu réaliser des affaires intéressantes. Beaucoup ont pu améliorer leur production et la commercialisation de leurs produits (…) Les personnes prises en compte dans la mise en œuvre du projet, résidant dans les zones rurales, ont réussi à résorber les difficultés d’écoulement de leurs produits grâce à des plateformes appropriées », a-t-il poursuivi.

Pour Yaya Paré, agripreneur bénéficiaire de la province du Nayala, « la formation en entreprenariat reçue par l’intermédiaire de IDEAL Burkina m’a permis de prendre en charge notre entreprise, de prendre l’agriculture comme un métier comme les autres et d’embaucher d’autres personnes. L’usage des technologies me permet d’avoir les informations sur les prix des denrées et de pouvoir écouler mes stocks au moment opportun. »

Ainsi, les TIC ont une importance dans le développement de l’agriculture. Et pour Ken Lohento, coordinateur de programme du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), aujourd’hui, lorsqu’on parle de l’usage des technologies dans l’agriculture, cela ne concerne plus les satellites ou Internet. Le téléphone simple ou basique peut être important car on peut envoyer des messages, on peut accéder à différentes informations.

http://ideal.yam-pukri.org/

Mariam OUEDRAOGO
Lefaso.net

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

La guerre entre GOOGLE et HUAWEI nous rappelle gentiment que ce n’est pas très sûr ni garanti de dormir éternellement sur la natte du voisin. il est (...)
Communiqué de presse La 4ème édition du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN) aura lieu les 16 & 17 Avril à (...)
Poste proposé : Stage / Marketing communication Stage rémunéré Dans le cadre du développement de ses activité, une entreprise évoluant dans les (...)
Il est 18H, ce Jeudi 31 Janvier 2019, les membres et sympathisants du réseau BurkinaNTIC sont réunis à Yam-Pukri pour la soirée TIC. Discuter sur (...)
Avec le Web et surtout les réseaux sociaux, la prudence doit être de règle pour éviter de trop contaminer la toile en fausses informations et (...)
Les TIC au Burkina Bref regard de 2018 Par Sylvestre OUEDRAOGO Pour la cinquième fois, le réseau Burkina ntic organise une soirée TIC afin (...)
C’est parti pour les séances d’informations sur l’Exécutive Master en Politiques et Pratiques de Développement (DPP-Afrique Francophone). Le DPP est un (...)
Formation des jeunes entrepreneurs agricoles en TIC et utilisation des médias sociaux pour le développement de l’agriprenariat et l’accès au marché. (...)
Ouaga lab, incubateur dans le domaine de la technologie au Burkina, est aussi présent à la Semaine nationale de l’Internet (SNI) pour présenter ses (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC