Emplois & Annonces

AVIS DE CONSULTANCE

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet SESAME (SESAme Marketing and Exports), Afrique Verte Burkina souhaite recevoir des candidatures pour la sélection d’un bureau d’étude/consultant(e) afin de conduire une étude sur la mise en place d’un modèle économique durable pour la plateforme SIMAgri.

1. Contexte et justification

Démarré en octobre 2016 pour une durée de cinq (05) ans, le projet SESAme Markéting and Exports (SESAME) est financé par le Département de l’Agriculture des Etats Unis (USADA) et mis en œuvre par Lutheran World Relief – LWR dans un consortium avec Afrique Verte Burkina et Nitidae. SESAME intervient au Burkina Faso dans les quatre principales régions productrices du sésame que sont l’Est, la Boucle du Mouhoun, les Hauts Bassins et les Cascades.

SESAME a pour objectif d’accroitre la production et l’exportation de sésame de qualité supérieure à travers une plateforme TIC (Technologie de l’Information et de la Communication) qui facilitera la circulation de l’information et les transactions, le renforcement des capacités ciblés des producteurs regroupés au sein des coopératives et associations, des exportateurs et l’accès aux services financiers.
La plateforme SIMAgri a donc été identifiée pour faciliter la diffusion de l’information de marché et les transactions commerciales entre acheteurs et producteurs/vendeurs de sésame.

A deux (02) an de sa clôture, le projet SESAME veut contribuer à la pérennisation des actions pour créer des impacts au-delà de la période de mise œuvre, en accompagnant Afrique Verte Burkina et l’ensemble des acteurs à la mise en place d’un modèle économique viable pour la plateforme SIMAgri.

2. Objectif de mission
L’objectif général est de contribuer au renforcement de l’autonomie financière de SIMAgri à travers l’utilisation des services qu’elle fournit aux acteurs (producteurs, transformateurs, commerçants exportateurs) des chaines de valeurs des produits agricoles.

De façon spécifique, l’étude vise à :
 Identifier les services attendus par les acteurs,
 Identifier les services à valeur ajoutée de la plateforme SIMAgri,
 Segmenter/cibler les "cibles intéressantes" pour chaque service à valeur ajoutée (selon les proportions)
 Mesurer le niveau de contribution financière possible et acceptable des utilisateurs pour chaque service à valeur ajoutée
 Faire des propositions de facturation des services à partir des résultats d’enquêtes auprès des utilisateurs.
 Echanger avec les services de téléphonie mobile sur la possibilité et les conditions de mise en place d’un système de facturation des utilisateurs des services de SIMAgri à partir des crédits de recharge téléphonique, d’incorporer l’application SIMAgri mobile dans le menu kiosque de leur application Echanger, d’implémenter le volet USSD (souscription) ;
 Identifier deux autres modes possibles de payement des services facturables par SIMAgri,
 Proposer les étapes clés pour l’implémentation du système de facturation des services impliquant les sociétés de téléphonie et identifier leurs difficultés éventuelles ;
 Organiser deux ateliers régionaux de validation des différentes propositions de prise en charge de l’accès aux services payants de la plateforme.

3. Résultats attendus

Les résultats attendus de la mini étude sont :
 Les services attendus par les acteurs sont identifiés ;
 Les services à valeur ajoutée de la plateforme SIMAgri sont identifiés ;
 Les segments/catégories d’utilisateurs sont identifiés et leurs proportions pour chaque service à valeur ajoutée sont connues ;
 Les niveaux de contribution financière à chaque service à valeur ajouté sont connus ;
 Des propositions de facturation des services et leur mode de facturation préférés sont faites ;
 Les sociétés de téléphonie mobile ont fourni leurs conditions de collaboration dans la mise en place d’un système de facturation des abonnés aux services payants de SIMAgri à travers les crédits de recharge des utilisateurs ;
 Les modes préférés de payement des services facturables par SIMAgri sont proposés,
 Une proposition de plan d’implémentation du système de facturation et les difficultés éventuelles dans la mise en œuvre sont connues.
 Deux ateliers régionaux de validation sont organisés.

4. Durée de la mission

La mission est prévue pour durer 30 jours calendaires. Les travaux seront réalisés entre le 17 juin et le 16 juillet 2019.

5. Modalités de soumission
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent :
 retirer les Termes de références au bureau de Afrique Verte Burkina, Tél : 25 36 34 74, cité 1200 logements villa n°66, porte n°224 dans la rue qui conduit au CAMES, ou
 faire une demande du document aux adresses suivantes : afrique.verte@gmail.com, afriqueverte.cpb@gmail.com tous les jours et heures ouvrables avant le 7 juin 2019.

Les propositions comprendront :
 Une offre technique précisant la compréhension de la mission, la méthodologie, l’expérience dans des travaux similaires, le chronogramme des travaux et le profil des principaux membres de l’équipe proposée dont les CV seront joints en annexe.

 Une offre financière faisant clairement apparaître le libellé, le prix unitaire, le nombre d’unités et le montant de chaque ligne facturée.
Elles devront être transmises par mail aux adresses mail ci-dessus au plus tard le 10 juin 2019 à 23h59 mn avec en objet la mention suivante : « Offre modèle économique SIMAgri ».

KI Philippe de Kassan
Coordinateur

Dans la même rubrique

logo
logo

Dans d'autres rubriques

La guerre entre GOOGLE et HUAWEI nous rappelle gentiment que ce n’est pas très sûr ni garanti de dormir éternellement sur la natte du voisin. il est (...)
Intelligence artificielle ,le géant américain va installer à Accra, au Ghana, son premier labo spécialisé en intelligence artificielle. But : répondre (...)
Communiqué de presse La 4ème édition du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN) aura lieu les 16 & 17 Avril à (...)
Poste proposé : Stage / Marketing communication Stage rémunéré Dans le cadre du développement de ses activité, une entreprise évoluant dans les (...)
Il est 18H, ce Jeudi 31 Janvier 2019, les membres et sympathisants du réseau BurkinaNTIC sont réunis à Yam-Pukri pour la soirée TIC. Discuter sur (...)
Avec le Web et surtout les réseaux sociaux, la prudence doit être de règle pour éviter de trop contaminer la toile en fausses informations et (...)
Les TIC au Burkina Bref regard de 2018 Par Sylvestre OUEDRAOGO Pour la cinquième fois, le réseau Burkina ntic organise une soirée TIC afin (...)
C’est parti pour les séances d’informations sur l’Exécutive Master en Politiques et Pratiques de Développement (DPP-Afrique Francophone). Le DPP est un (...)
Formation des jeunes entrepreneurs agricoles en TIC et utilisation des médias sociaux pour le développement de l’agriprenariat et l’accès au marché. (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC