Country Gateway

La SNI ouvre ses portes au Forum National pour la Gouvernance de l’internet au Burkina Faso

Le forum pour la gouvernance de l’internet sert de plateforme globale multi-acteurs, de dialogue sur les enjeux actuels et émergents de la gouvernance de l’Internet afin de permettre la viabilité, la robustesse, la sécurité, la stabilité et le développement de l’Internet dans le monde.

Le lancement du forum a été effectué par Monsieur Casimir Kaboré , Secrétaire Général du Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes .

Monsieur Kaboré après avoir rappelé que le forum regroupe le secteur public, le secteur privé et les Organisations de la Société Civile( OSC) n’a pas manqué de féliciter les OSC en l’occurrence l’Association Yam-Pukri pour l’organisation des premiers forums consacrés à internet au Burkina Faso.

Depuis 2010, le Burkina Faso s’est mis dans la dynamique avec la tenue du premier forum national sur la gouvernance de l’Internet, forum dont les résultats ont été présentés au forum régional qui s’est tenue à Lagos en juillet 2011 mentionne Monsieur Inoussa Traoré Secrétaire Général du forum.

Depuis lors, le Burkina Faso est pleinement impliqué dans l’initiative à travers la tenue des forums de 2013 et 2014 et la participation active à tous les forums ouest africains ajoute Monsieur Traoré.

Pour l’année 2016, le forum national s’est tenu au cours de la semaine nationale de l’Internet et des TIC le Jeudi 2 juin 2016 autour du thème central « Internet et développement durable au Burkina Faso : enjeux et perspectives ».

Ce forum a regroupé les professionnels des TIC qui ont porté des riches réflexions sur la gouvernance des TIC.

Monsieur Eléazar Lankoandé du Ministère du développement de l’Economie Numérique et des postes a développé la thématique sur internet des objets. Avec internet des objets le monde sera connecté et c’est dans ce sens qu’on parle de maisons intelligentes, ville intelligentes… Mais pour les participants l’arrivée de cette évolution au Burkina Faso reste une chimère vu les problèmes de connectivité qui se posent toujours.

Quant au Colonel François Ouédraogo de l’Agence Nationale de Sécurité du système d’Information, internet est un nouveau moyen d’exercer du pouvoir, c’est une opportunité pour faire du business . Les problèmes d’information s’imposent de ce fait, il faut s’informer sur les risques liés à l’utilisation de internet et intégrer les mesures sécuritaires afin d’éviter certains désagréments conclut le colonel.

Pour Dr Sylvestre Ouédraogo de l’Association Yam-Pukri, la technologie contribue à l’atteinte du développement durable. Dans le domaine de l’éducation, de l’agriculture, de l’administration etc., les TIC contribuent à booster l’avancement martèle Dr Ouédraogo.
Utiliser judicieusement les TIC pour impacter le développement, tel est le message lancé par le Directeur de Yam-Pukri.

La préoccupation relevée par les participants au forum est à l’accessibilité du nom de domaine .bf . Il est très difficile selon eux d’obtenir le nm de domaine .bf, d’où sa non utilisation.

La cérémonie fut couronnée par une passation de service. Monsieur Diallo, président sortant cède sa place à Monsieur Ouédraogo Herman président entrant du Forum National pour la Gouvernance de l’Internet au Burkina Faso.

Et c’est à Monsieur Traoré Inoussa , SG du Forum d’ informer que le Burkina Faso se prépare à prendre part au forum régional à Niamey au Niger en Septembre 2016 sous le thème « internet et développement durable »

Pélagie SANDWIDI
Yam-Pukri/ BurkinaNtic



Les plus récents de cette thématique