Le Projet de communication Kana Cori de la fédération NUNUNA

La Fédération NUNUNA est une structure faîtière regroupant en son sein 4 771 femmes collectrices d’amandes de karité, productrices de beurre de karité et de sésame. Elle fédère 116 groupements féminins unifiés en 9 unions dont 7 unions de la filière karité et 2 de la filière sésame. Elle intervient dans 07 communes et 48 villages des provinces de la Sissili et du Ziro de la région du Centre Ouest du Burkina Faso.

La récolte des noix de karité et le traitement du beurre qui en est extrait est depuis toujours une tâche confiée aux femmes burkinabés. Utilisé localement comme graisse alimentaire, médecine naturelle ou cosmétique, le beurre de karité est aujourd’hui de plus en plus exporté vers l’Europe et les Etats-Unis qui s’en servent dans des produits de soin de la peau. Un domaine qui mérite bien d’être soutenu.

Le projet de communication Kana Cori ou Voix des femmes a été élaboré avec l’appui du consortium Connect 4 Change. Nous sommes aujourd’hui à la fin de ce projet et les résultats sont jugés satisfaisants par les bénéficiaires qui témoignent leur gratitude au consortium.

Kana Cori est né du fait qu’une étude transversale pour l’élaboration d’un plan de communication avait montré un déficit de communication entre les membres de la Fédération NUNUNA et les différents organes membres. La Fédération Nununa a une zone d’intervention assez distante où les moyens de communication rudimentaires (courrier, bouche à oreille…) ne permettent pas de disposer des informations justes et à temps réel sur les capacités de production des membres afin de répondre efficacement à l’expression des besoins des clients.

L’objectif général de ce projet était de contribuer à l’amélioration des revenus des femmes membres de la Fédération NUNUNA.
C’est avec des difficultés non négligeables que le projet a été mis en place selon les partenaires projet C4C au niveau de Nununa . En effet, Les conseillers techniques dans les communes ont des difficultés d’accès au serveur et à leur mail professionnel car le débit des modems de connexion n’est pas assez élevé. Ensuite, la plus part des membres de Nununa n’est pas instruit et ne maitrise pas l’écriture de message SMS. Cela limite l’utilisation du téléphone portable par nos membres.

Malgré ces difficultés, les bénéficiaires du projet Kana Cori disent avoir engrangé beaucoup d’acquis qui sont entre autres l’amélioration de la communication interne. Les flux d’information de la Fédération NUNUNA montrent un bon niveau actuellement. Les activités planifiées et mises en œuvre, les informations sur les capacités de production des membres, la vie et la gestion des structures de base sont transmises par l’intermédiaire des Kits multimédias au cours des rencontres et du téléphone portable à travers les appels et les SMS. Grâce à la diffusion rapide de l’information toutes les femmes ont presque la bonne information à temps. Egalement grâce au projet, Nununa a initié un débat interne sur son actualité dénommé Débat Forain. Au cours de ces rencontres des sujets concernant la vie de Nununa sont débattus par les femmes. Elles donnent leur point de vue sur la situation et propose des pistes de solutions.
En Juin 2015, le projet de communication soutenu par C4C a pris fin et les responsables de la Fédération Nununa entendent intégrer une partie des charges de fonctionnement et de gestion du projet, dans leurs couts de production car pour eux, leur institution évolue vers une entreprise autonome et économiquement viable.

Pour en savoir plus
http://www.nununabf.org

Pélagie Sandwidi
Yam-Purkri/ BurkinaNtic



Les plus récents de cette thématique