E-éducation

TIC : La téléphonie mobile pour promouvoir la santé maternelle et infantile

Le 14 Avril 2015, la ville de Fada N’Gourma au Burkina Faso a accueilli la cérémonie de lancement officiel du projet MobiSan « la téléphonie mobile au service de la santé maternelle et infantile dans la province du Gourma ». Ce projet pilote de 3 ans est initié dans les communes de Fada et de Diabo de la Région de l’Est du Burkina Faso. Il est mis en œuvre par le Gret en partenariat avec l’ONG Djantoli, deux associations burkinabè Apac Fandima et Base Fandima et en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, sur financement de l’Agence française de développement.
JPEG
Le projet MobiSan a pour vocation de s’intégrer dans les services de santé à base communautaire et de les appuyer. Plus spécifiquement, MobiSan vise à améliorer le recours aux bonnes pratiques sanitaires et nutritionnelles et aux services de santé materno-infantileen utilisant lestechnologies de l’information et de la communicationnotamment la téléphonie mobile.

Au Burkina Faso, les services à base communautaire sont aujourd’hui reconnus comme des solutions pour améliorer l’efficacité des interventions de santé. Cependant, les moyens des agents de santé à base communautaire (ASBC) restent limités et la communication des données sanitaires de base avec les centres de santé et de promotion sociale (CSPS) doit être renforcée.

Pour cela trois services novateurs s’appuyant sur l’usage de la téléphonie mobile seront mis en œuvre :
1. Un service de suivi sanitaire continu associé à une prise en charge mutualisée des dépenses de santé pour les enfants de moins de 5 ans. Basé sur un abonnement volontaire à bas prix, le service donne accès à des visites régulières par des agents de suivi, à la transmission d’informations au CSPS via le mobile pour dépister rapidement toutes pathologies et à une prise en charge partielle des soins en cas de maladie. Ce service sera mis en œuvre par l’ONGDjantoli, au profit des populations de quatre CSPS de la ville de Fada.

2. Un service de sensibilisation aux pratiques sanitaires et nutritionnelles par la diffusion régulière d’informations personnalisées auprès des femmes, des mères et de leurs maris via des contenus texte ou multimédia par SMS,messages vocaux ou Bluetooth.Ce service sera testé gratuitement et déployé auprès des populations sur une base volontaire sur l’ensemble de la commune de Fada.

3. Un suivi personnalisé des référencements et des absents au parcours de soins des enfants malnutrisaigus, grâce à la transmission d’informations par téléphone mobile entre les CSPS et les ASBC. Ce service sera développé dans les communes de Fada et de Diabo et faciliterale suivi des enfants dépistés malnutris aigus et pris en charge dans la communauté.

Environ 5000 enfants et 20000 femmes seront ciblés par ces services. Un plaidoyer sera aussi mené auprès des autorités sanitaires et des partenaires techniques et financiers pour une meilleure intégration des TIC dans les politiques de santé.

« Le projet MobiSan, à travers la mise en place de services basés sur la téléphonie mobile dans le dispositif sanitaire à l’échelle communautaire permettra sans doute d’accroitre l’utilisation des services de santé maternelle et infantile à la recherche d’un meilleur être », a exprimé le Gouverneur de la Région Est dans son allocution officialisant le lancement du projet.

TIC et Santé

Les technologies de l’information présentent des opportunités pour l’amélioration de la santé à l’échelle individuelle, communautaire et nationale. La téléphone mobile, du fait de son fort taux de pénétration dans les pays en développement peut être utilisée dans des domaines aussi variés que la veille sanitaire, l’alerte précoce, la sensibilisation et l’éducation des patients, la gestion des stocks ou encore le suivi et le diagnostic médical à distance de patients. Utilisées notamment en appui au travail de proximité des agents de santé, ces technologies peuvent apporter de nettes améliorations et des résultats probants réutilisables à plus large échelle.

Nombres d’initiatives dans le domaine du mobile health ont vu le jour dans le monde en développement ces dernières années. Ces initiatives sont pour la plupart encore expérimentales ; cependant, de premières leçons ont été tirées et elles ont permis aux acteurs impliqués de se familiariser avec ce nouvel outil de travail, de formaliser un corpus méthodologique d’intervention et de capitaliser sur ces expériences. Enfin, l’origine et la mise en œuvre de ces initiatives restent principalement concentrées dans les pays anglo-saxons et latino-américains. Les pays francophones accusent un retard sérieux dans l’usage des solutions mobiles pour l’amélioration des services de santé, que MobiSan cherchera à combler.

Pour en savoir plus :
http://www.gret.org/projet/mobisan/
http://www.djantoli.org/djantoli-mobisan/

La présente publication a été élaborée avec l’aide de l’Agence française de développement Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité du Gret et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Agence française de développement.

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)
L’analyse de la situation alimentaire de l’Afrique fait ressortir un état paradoxal. Malgré les immenses potentialités dont dispose le continent (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC