E-gouvernance

Nuit des TIC : Des Gambré pour les meilleurs sites web, génies-logiciels et projets virtuels

La 10e édition de la semaine nationale de l’Internet et des autres TIC (SNI) s’est tenue du 18 au 23 décembre 2014 sous le thème « la protection de l’enfance en ligne ». Comme les éditions précédentes, la nuit des TIC organisée le 22 décembre 2014 a permis de récompenser les meilleurs sites web, meilleurs génies-logiciels, meilleurs stands du SITICO (Salon international des TIC de Ouagadougou) et meilleurs projets virtuels. Trois lauréats ont dû se partager le grand prix du président du Faso. Au total, plus de 10 Gambré d’or ont été décernés en compétition officielle ainsi qu’une dizaine de prix spéciaux.

Thomas Ouédraogo, ingénieur télécom de formation, a présenté un projet dénommé « M SOULGA » (araignée en langue nationale Mooré). Ce projet vise à développer la création de contenus à travers trois aspects qui sont : l’organisation d’une journée consacrée à la création de contenus avec des outils évolués ; une plateforme qui vise à donner des connaissances à ceux qui souhaitent s’auto-former en ligne ; aider les entreprises à avoir des services en ligne beaucoup plus évolués. Grâce à ce projet,

Thomas Ouédraogo fait partie des lauréats du grand prix du Président du Faso. Il empoche la somme d’un million cinq cents mille francs CFA, en plus d’un trophée, d’une attestation et d’autres gadgets d’une société de téléphonie de la place.

Mahamadi Rouamba décroche le 2e prix du Président du Faso avec son projet « Jeux Comptes ».
La 3e place est occupée par Abdoul Zoromé avec son projet « Malick Easy school » et donc 500 000f, contre un million de francs pour le 2e.

Dans la catégorie génie logiciels, c’est « Promut -Gestion des activités d’une mutuelle » de NTS-SOLUTION-KABORE MARCUS qui a remporté le ‘’Gambré’’ d’or. Concernant les stands au SITICO, la CIL remporte le premier prix en administration publique, NeXt’s pour le privé et OSM dans la catégorie Organisation de la société civile.

Pas de lauréat dans le domaine Protection de l’enfance

Dans la catégorie sites web, des Gambré ont été décernés dans les domaines : administration publique, culture, tourisme et jeunesse, entreprise, organe de presse, organisation de la société civile… Malheureusement, il n’y a pas eu de lauréat dans le domaine Protection de l’enfance en ligne.

Qu’à cela ne tienne, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes tire un bilan positif. « Le bilan est positif. Je pense que cette année, on a eu un peu plus de monde que les années précédentes. C’est aussi un bilan positif en termes de conférences qui ont été animées. Elles ont montré les innovations nouvelles qui sont en application dans notre pays et qui peuvent être un appoint essentiel pour notre développement. Enfin, le bilan est positif de par le thème qui a été choisi, la protection de l’enfance en ligne. Je pense que c’est un thème qui interpelle tous les acteurs des TIC, non seulement les parents, les éducateurs mais aussi l’Etat », a souligné Nébila Amadou Yaro.

Il annonce par ailleurs, des réflexions en début 2015 pour faire le bilan des dix éditions afin de se projeter plus sereinement vers l’avenir. Ce, afin de promouvoir de manière plus efficiente les TIC au Burkina.

« Cette nuit des lauréats a permis de récompenser les meilleurs dans ce domaine, en matière de génie logiciel, de site web, mais aussi en matière de projet virtuel. Le Burkina Faso peut s’enorgueillir d’avoir des experts en la matière qui pourraient apporter une plus-value en matière de développement car qui maîtrise les technologies aujourd’hui maîtrise aussi les voies du développement », a soutenu le président du jury, Dr Dramane Konaté.

Toutefois, le jury a été confronté à un certain nombre de difficultés. « Quand on soumet des œuvres, est-ce l’éditeur ou le propriétaire qu’il faut primer ? Nous avons été confrontés à des difficultés de ce genre parce qu’il y a l’éditeur, le propriétaire et le gestionnaire du site (…). Au niveau du grand prix du président, est-ce des projets déjà réalisés qu’il faut soumettre ou des projets en cours de réalisation, ou encore des projets à l’étape initiale. Tout cela n’avait pas été préalablement défini par l’équipe technique qui a travaillé. Mais, quand même, le jury officiel a réussi à arrondir les angles », a précisé le président du jury.

Un Gambré de diamant au Président du Faso

Dans la catégorie des prix spéciaux, un Gambré de diamant a été décerné au Président du Faso pour son engagement à poursuivre les actions de mise en place d’un « e-Burkina » dans le contexte de la Transition. Des Gambré d’or ont été attribués au Premier ministre, au ministre du développement de l’économie numérique, ainsi qu’à d’autres membres du gouvernement pour leur engagement dans la promotion des TIC.

Pour sa réélection « sa brillante réélection au poste de Directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT), de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le 24 octobre 2014, un Gambré d’or a été décerné à Brahima SANOU.

La présidente de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL), par ailleurs marraine de la 10e édition de la SNI, a aussi reçu un Gambré d’or.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Dans la même rubrique

Dans d'autres rubriques

Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)
Conservations parents professeurs : Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son (...)
Vous recevez souvent des PDF et vous devrez les remplir parfois manuellement, parfois électroniquement. vous faites souvent du copier coller et (...)
L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)
En tant que blogueur, j’ai été interpellé en off sur certains sujets. On me demande mon avis sur certaines choses dont la question du FCFA. Je ne (...)
Après l’ordinateur calebasse, les tapis de souris en cuir Burkinabè, les sacs d’ordinateurs en cuirs et en tissu Bogolan, la cellule technique et (...)
Une unité centrale avec une carte Ncomputing, 6 écrans, des claviers et souris, tel est le lot de matériels que Yam Pukri a remis à l’association (...)
Un groupe de jeunes conduit par Wendpanga Roger Zoundi, un Ingénieur des données en formation, s’est formalisé en association avec Conseil (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC