Agenda

Projet agripol, Yam Pukri demarre une initiative d’interpellation citoyenne à travers les TIC avec le CTA

Projet @gripol

L’interpellation citoyenne sur le suivi et la mise en œuvre des politiques agricoles à travers les TIC au Burkina Faso

L’utilisation des TIC pour développer des processus de politique agricole plus inclusifs, en particulier en renforçant la contribution des organisations d’agriculteurs au développement politique et aux débats politiques et en améliorant la mise en œuvre des politiques

Tel est le projet que Yam Pukri en collaboration avec le CTA va commencer en septembre prochain.


Malgré un vivier important d’organisations paysannes et un tissu associatif fort développé, le Burkina Faso comme bon nombre de pays en Afrique de l’Ouest mène de stratégies solides pour utiliser le potentiel des TIC à des fins de lobbying, de plaidoyer sur les politiques agricoles.

Les actions sont souvent éparses et non centrées et les plateformes vivent au rythme des projets. C’est pour cela l’association Yam Pukri, forte de son expérience dans le domaine de l’utilisation des TIC par les organisations paysannes compte mettre en œuvre le projet @gripol qui permettra de donner de la voix aux paysans sur le net afin d’exprimer leurs souhaits et préoccupations.

Ces dernières années, on a vu que les TIC peuvent bousculer grandement les politiques et tous les acteurs de l’économie s’y attellent à travers des forums de discussion, des blogs, des vidéos sur le net et bien d’autres actions. Les travaux entrepris par le CTA dans le domaine de la formation des acteurs sur l’utilisation du WEB 2.0 ont renforcé notre conviction que la mise en commun des efforts à travers une plateforme serait un atout indéniable.

C’est pour cela le projet @gripol vise l’utilisation des TIC pour développer des processus de réflexion de politiques agricoles plus inclusifs, en particulier en renforçant la contribution des organisations d’agriculteurs au développement politique et aux débats politiques et en améliorant la mise en œuvre des politiques

La stratégie qui sera utilisée par le projet sera la démarche participative qui permettra d’isoler des préoccupations majeures comme l’utilisation du budget alloué au monde rural, le financement de l’agriculture qui de façon théorique est croissant et dans la pratique laisse à désirer, l’écoulement des produits, le problème des taxes, l’agrobusiness et bien d’autres sujets.

À travers une plateforme qui sera médiatisée, les acteurs du monde rural pourront donner de la voix et forcer les décideurs à plus d’actions concrètes grâce à cette interpellation novatrice.

Mots clés  : utilisation des TIC, interpellation citoyenne, politiques agricoles, suivi des projets agricoles, Burkina Faso.

Objectif Général :

L’objectif général de ce projet est d’améliorer le suivi et la mise en œuvre des politiques agricoles en utilisant le potentiel des TIC au Burkina Faso

Les objectifs Spécifiques :

  • Les organisations paysannes disposent d’un portail étoffé où on retrouve des documents de politiques agricoles ainsi que la présentation des principales faîtières.
  • 25 % des organisations paysannes participent de plus en plus au débat politique touchant à la problématique agricole à travers les TIC
  • Les plateformes de réseaux sociaux des OP fonctionnent et leurs visites sont croissantes.

Groupes cibles

Les différentes Organisations Paysannes membres du réseau Burkina Ntic
Les principales organisations faîtières du Burkina Faso

Bénéficiaires finaux Les paysans et associations paysannes du Burkina Faso

Résultats escomptés
R1- Les informations de base sur les faitières sont disponibles sur la plateforme ainsi que les documents de politiques agricoles accessibles. Les plateformes de réseaux sociaux des OP fonctionnent et leurs visites sont croissantes.

R2- Le monde rural suit avec facilité l’utilisation du budget national alloué pour le monde agricole à travers le web.

R3 - 25 % des organisations paysannes participent de plus en plus au débat politique touchant à la problématique agricole

Principales activités

A1- Enquête sur l’état des lieux des TIC au niveau des organisations paysannes au Burkina Faso

A2- Mise en place et animation d’un portail d’informations sur le monde rural intégrant une base de données des OP au Burkina Faso ainsi que les réseaux sociaux abordant la thématique rurale

A3- Formation des acteurs ruraux sur l’activisme à travers le net en se concentrant sur des aspects précis (ex, débats sur le suivi du budget alloué au monde agricole débats sur la petite exploitation paysanne et l’agrobusiness, compétition entre jatropha et produits agricoles, sur, le genre et karité…)

Voir un aperçu sur le lot des projets CTA en lancement

http://cta.int/en/article/2014-08-27/cta-announces-grants-to-five-institutions-to-facilitate-the-scaling-up-of-ict-solutions-in-acp-count.html

Dans la même rubrique

logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo
logo

Dans d'autres rubriques

Avez-vous besoin de savoir comment bien préparer vos terres pour cultiver une certaine plante ? Ou de savoir quelles semences utiliser ? Ou de (...)
Conservations parents professeurs : Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son (...)
Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier (...)
Vous recevez souvent des PDF et vous devrez les remplir parfois manuellement, parfois électroniquement. vous faites souvent du copier coller et (...)
L’Université Ouaga 2 a célébré ses meilleurs étudiants au cours d’une cérémonie organisée, ce mardi 3 octobre 2017, en partenariat avec l’ONG sud-coréenne (...)
La seconde édition du challenge Digital Africa vient d’être lancée. Le concours d’innovations qui vise à relever le défi de la transition numérique en (...)
C’est parti pour les COFAN, les Conférences au Faso sur le Numérique. Organisé par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes (...)
Le président directeur général de « BAKOU LOGISTICS », Mamadou Banakourou Traoré, vient de lancer une pétition afin que l’Assemblée nationale adopte une (...)
Comme chaque année Yam-Pukri a une fois de plus respecté la tradition en accueillant pendant trois semaines ( 07 au 30 Aout 2017) des jeunes de 12 (...)

Recherche

Nous suivre

Nos dernières actualités sur les réseaux sociaux


S'abonner à la newsletter

Partenaires

Nos thématiques

Mots clés Agriculture

Mots clés Education

Mots clés Gouvernance

Mots clés Innovation

Mots clés Jeunesse et emploi

Mots clés Partenaires

Mots clés Thématique Vidéos

Mots clés TIC